logo Le moteur de recherche de la télé

Crime dans les Alpilles


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 21h00 sur France 3

capture
– La jalousie.
– Ça fait faire n'importe quoi.
– Hop ! Allez-y. Bonsoir. Ah, ça sent bon.
– Bonsoir, commandant.
– Que préparez-vous, des frites ?
– C'est pour les minots. Pour vous : aiguillettes de canard au miel de Laetitia.
– Ah, merci de l'avoir libérée.
– De rien, ses empreintes ne correspondaient pas. Elles sont exploitables ?
– Oui. Du coup, on va faire un relevé d'empreintes de toute la population de Maussane.
– Super.
– Bon, je me change et à table.
– A tout à l'heure.
capture
– Reste juste à trouver le corbeau.
– Qui n'est assurément pas Laetitia. Et si c'était un proche ? Pourquoi pas Rometti ? Je sais pas s'ils sont ensemble, mais ils sont très proches.
– Rometti ? Il est même pas d'ici, il est de Nice. C'est pas son histoire.
– Je sais pas. Ça se vérifie.
– C'est bon, tout est clean.
– Oh non...
– Salut, François.
– Bonjour. Alors, facture, facture, Et ça, je crois que c'est la convoc' pour vos empreintes.
– Merci. Bonne journée.
– Attendez une seconde.
– Non, ça va pas.
– Donc le relevé d'empreintes des habitants est un fiasco.
– Oui, pour le moment, toujours rien. En revanche, j'ai fait enquêter sur Rometti à Nice et là, surprise.
– Ah, quelle surprise ?
– En fait, il est d'Arles. Sa mère y vit, Françoise Aubier.
– Qu'est-ce qu'on attend ?
– Pour être heureux ?
– Mais non, Jansac.
– J'ai son adresse, allons-y.
– Je suis garée juste là. "F. Aubier".
– De rien, ciao.
– Quels rapports aviez-vous avec Virgile Vendroux, Mme Aubier ?
– Je vendais de l'huile pour lui et je suis vite tombée amoureuse.
– Thomas était
capture