logo Le moteur de recherche de la télé

Chenonceau

Côté jardins


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 15h15 sur France 3

capture
– Ce qui est important, c'est de couper bien en biais...
– En biseau.
– Oui car ça a 2 particularités. Ça pénètre bien dans la mousse synthétique qui est gorgée d'eau et les canaux d'absorption sont bien nets, donc l'eau pénètre bien pour la fleur.
– Et on augmente la surface de contact de la plante avec l'eau.
– Oui, c'est vrai.
– L'eau va monter plus facilement.
– On va légèrement travailler tout autour, on va méthodiquement en répartir partout.
capture
– Mais d'habitude, on place les plantes à la verticale, vous, vous les piquez à l'horizontale.
– Oui, parce que je prépare la base, la structure, l'assise de ma composition. Après, je viendrai avec des sauges dedans, mais j'aime bien asseoir ma composition.
– Je peux essayer ?
– Oui. On va les mettre à l'intérieur et une composition florale, c'est toujours des formes géométriques. On va faire une demi-sphère, donc il faut respecter la hauteur. Il faudra que ce soit à cette hauteur-là et vers un point central, imaginaire, il faut toujours piquer les végétaux vers le point focal.
– Comme ceci mais pas trop au bord ?
– Non, c'est très bien comme ça. Ça permet de masquer la mousse hydrophile.
– Et on en met tout autour.
– Oui et on pourra même en mettre une centrale assez droite, comme pour symboliser le point focal de la composition, en plein centre.
– La sauge qui est plutôt une plante médicinale ou une plante qu'on utilise en cuisine.
– Oui, on l'a utilisée pour soigner, après, on l'a utilisée en cuisine, et maintenant, on l'utilise en décoration.
– Sauge vient de "salva", sauver. Un dicton dit: "Qui a de la sauge "dans son jardin n'a pas besoin de médecin" et de fleuriste non plus. On passe au lilas.
– On va attaquer avec le lilas. Pareil. On va exploiter la forme naturelle. Là, il est un petit peu pendant. Doncje coupe bien et au ras du contenant, toujours à l'horizontale.
– Pour avoir l'impression que les fleurs s'affaissent comme elles le font à partir de leur branche mère.
– Alors maintenant, nous allons mettre quelques roses branchues. Pareil. Elle n'est pas très parfumée, celle-ci. Nous voulons des roses parfumées pour se rappeler les jardins de nos grands-mères, mais de moins en moins, les roses sentent, mais de plus en plus, elles sentiront.
capture