logo Le moteur de recherche de la télé

Chenonceau

Côté jardins


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 15h15 sur France 3

capture
– Un jardin organisé en 12 carrés, bordés de pommiers et de rosiers. Les jardiniers du domaine y cultivent sur plus d'un hectare des centaines de variétés de fleurs à couper.
– Bonjour, Jamy.
– J'arrive avant que le panier ne soit plein. Que fait-on aujourd'hui?
– Quelques alliums.
– Des plantes de la famille de l'ail.
– Oui.
– Vous avez un sécateur pour moi. Où coupe-t-on ?
– A la base et une coupe franche.
– Comme ceci ?
– Oui, c'est parfait.
– Ça sent l'ail.
capture
– Oui, c'est étonnant.
– La fleur n'a pas de parfum.
– C'est la sève qui sent et au fil des minutes, l'odeur est de plus en plus forte.
– C'est quoi, ces petites fleurs orange ?
– Vulgairement, on l'appelle le pavot de Californie, mais le nom botanique, c'est eschscholtzia et c'est hyper joli car ça a une morphologie particulière.
– Le bouton n'est pas encore ouvert.
– Non, c'est encore en bouton et quand on l'enlève, on dirait presque un petit bijou.
– Vous les utilisez ?
– Oui. J'aime beaucoup travailler les couleurs et quand on regarde, on est vraiment dans la déclinaison de couleurs de rosés, violines.
– Qu'est-ce qu'on cueille également?
– On va aller cueillir des angéliques qui sont derrière nous.
– Là, elles sont très belles.
– Oui, ces ombellifères sont belles. Les abeilles commencent à venir polliniser.
– Ce sont de toutes petites fleurs.
– Oui. L'ensemble constitue une énorme fleur, mais ce sont des micro-fleurs.
– Vous les cueillez à ce stade. Evidemment, l'angélique, c'est une plante médicinale.
– Les gladiateurs l'utilisaient comme décontractant musculaire.
– C'est chaud et urticant, donc ça procure un peu de chaleur et ça relaxe les muscles.
– Quand on l'utilise comme plante médicinale, on attend un peu.
– Oui. On profite plus de la canne. On va les couper à maturité comme ceci et ici.
– Cette plante vient des pays du nord. C'est une des rares plantes médicinales qui a résisté à la dernière glaciation il y a 10 000 ans. Elle a même été utilisée en Islande comme monnaie d'échange. On en a assez ?
– Oui, on a notre quota. C'est parfait.
capture