logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

– Vous voyez à quoi ressemble une belle maison beaujolaise! Une espèce d'agglomérat de petits logis, tous plus charmants les uns que les autres, avec de jolies tuiles vernissées sur les tours d'angle.
– A. Pasteur: Marcus Burghardt à l'avant du peloton pour maintenir l'écart raisonnable avec les hommes de tête... Une moyenne de 44 km/h depuis le départ de Mâcon. Bon, ce ne sera pas le cas à l'arrivée à Saint-Etienne, certainement pas! On va écouter le porteur du maillot jaune, l'Italien, depuis deux jours maintenant...
– Aujourd'hui, je n'ai que six secondes d'avance. Alaphilippe est le favori mais je vais quand même être content de porter le maillot aujourd'hui.
– Ce sera vraiment une grande lutte entre vous?
– Oui, Julian veut récupérer sa tunique et moi, je voudrais la garder! On verra.
– A. Pasteur: Ciccone est bien décidé à conserver sa tunique de leader. Il y a quelques hommes en difficulté à l'arrière du peloton, Yoann Offredo et Christophe Laporte...
– M. Rousse : Oui, on a parlé du virus qui sévit dans la formation Cofidis. n'est toujours pas remis. C'est un sprinter mais il passe plutôt bien les bosses. n'est pas normal de le voir déjà distancé.
– A. Pasteur: On retrouve Thomas...
– T. Voeckler : Beaucoup de monde sur les bords des routes. On est dans un massif escarpé, on sait bien que les coureurs vont moins vite alors que tout le monde vient les voir. Niki Terpstra est probablement le moins bon des grimpeurs parmi les quatre hommes de tête. Il arrivera probablement à passer sans trop d'encombre. Au niveau du classementjustement, j'ai hâte de voir comment ça va se passer au sommet de cette première montée. Je ne suis pas persuadé qu'ils se partagent les points de manière amicale. Après, si Thomas De Gendt est bien supérieur dans les deux premières difficultés, il se peut qu'il y ait une entente amicale qui se crée. Je reviens sur l'équipe Trek-Segafredo... Vous me direz ce que vous en pensez. Au niveau tactique, je pense Ou alors, ils ont une très grande confiance en Ciccone pour contrer Julian Alaphilippe au niveau du sprint bonus à 12,5 kilomètres de l'arrivée, ou alors ce n'est pas très bien joué.