logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Cela pourrait permettre au Maillot jaune de passer une journée tranquille. Mais en se maintenant comme cela, ils prennent le risque d'une relance derrière. On arrive sur les reliefs, on va essayer de repartir dans la course pour gagner cette étape.
– T. Voeckler : Oui, je suis d'accord. Ce que vient de dire Laurent, c'est logique. Je ne sais pas pourquoi ils se maintiennent à 4 minutes... Peut-être pour montrer qu'ils assument le maillot jaune?
– M. Rousse : Est-ce que l'on endort le peloton tout doucement? En tout cas, c'est clair que pour eux, si on pouvait arriver à un écart de dix minutes, ce serait tout bénéfice... Il n'y aurait pas de sprint de bonification à aller chercher derrière...
capture
– T. Adam : Ce n'est pas le mot. On sent que c'est une étape importante, où il va se passer des C'est un peloton assez nerveux, assez tendu. qu'on aurait pu l'imaginer est liée au profil de ce début d'étape, sur des routes escarpées, avec des traversées de villages compliquées. Le peloton est parfois assez allongé. On veut éviter les pièges dans les traversées de villages. Là, évidemment, ça nous fait rêver, sur la moto... On est à 22 ou 23 km/h... L'écart va peut-être finir par augmenter. Cela tombe bien pour Yoann Offredo. Il est pris de vomissements depuis un long moment... Ce n'est pas très joli mais on l'a vécu. pour lui. Et aujourd'hui, quand cela bagarre, Julian Alaphilippe est en queue de
– A. Pasteur: Les hommes de tête traversent actuellement un petit village dont nous allons parler dans quelques instants...
– F. Ferrand : Et nous avons sous les yeux, ce joli château, avec une terrasse qui présente un panorama somptueux... celui de Bernard Pivot. d'anciens coureurs du Tour de France... On va découvrir une figure mythique grâce à un petit sujet...
– Soixante-quatre ans après sa victoire à Roubaix et ses douze jours en jaune, Antonin Rolland roule toujours à Villefranche-sur-Saône..
– Quand il ne pleut pas, il prend la route du magasin de cycles qu'il a créé dans les années 60. C'est aux portes de Villefranche et c'est désormais son petit-fils qui
– Il travaille bien, le petit-fils?
capture