logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

– Ils ont eux-mêmes reconnu qu'ils avaient commis une petite erreur à ce niveau-là.
– A. Pasteur: 500m encore avant le sommet de la côte d'Affoux pour les hommes de tête.
– F. Ferrand : Côte qui appartient plus à proprement dit aux monts de
– A. Pasteur : Cette côte marque le point culminant de l'étape à 827 mètres d'altitude.
– L. Jalabert : Cela fait 17 points dans l'escarcelle pour Thomas De
– F. Ferrand : Il y a beaucoup de pins sylvestres dans la région.
– A. Pasteur: On entre bientôt sur les cent derniers kilomètres. Je vous propose de suivre la suite sur France 2 dans quelques
– Vous avez envie de... fraîcheu r ? Tic Tac, toujours avec vous. Tic Tac, c'est frais et pas seulement. Dites "OK Google, parler à Tic Tac Musique" pour gagner de nombreux cadeaux.
– Vous sentez cette douceur, cette lumière, le chant des oiseaux dans les arbres, l'eau de la rivière ? C'est cette atmosphère qui a séduit les rois de France. De Charles VIII à Henri III, ils ont installé le pouvoir le long de la Loire et de ses affluents, comme le Cher. S'y dressent les fameux châteaux de la Loire. De mémoire, on peut citer Cheverny, Villandry, Blois, Chambord, mais il y en a un qui vient automatiquement à l'esprit. Ce château est différent, il a été débarrassé de toutes marques de virilité au profit de la grâce et de l'élégance. Le château de Chenonceau. Il est l'oeuvre des femmes qui l'ont occupé. Reines, régentes, favorites ou simples châtelaines, les unes en ont fait un joyau de la Renaissance, les autres l'ont embelli et protégé.
– Après plus d'un siècle de conflits, la paix s'installe enfin dans le royaume de France avec le début de la Renaissance. Cette période de prospérité amène avec elle un courant artistique et philosophique venu d'Italie qui va changer en profondeur l'architecture et les modes de vie des grands rois. Les châteaux médiévaux rendus obsolètes par les nouvelles techniques militaires sont fortement remaniés et deviennent des palais somptueux, symboles de puissance et de raffinement, embellis par des jardins fabuleux. Ils donneront au Val de Loire le surnom de Jardin de la France.
– Vu d'ici, depuis le parterre de Diane, on a l'un des plus beaux panoramas sur l'édifice, une configuration unique, un château qui enjambe une rivière avec sous nos yeux, 4 temps forts dans l'histoire de Chenonceau : la tour des Marques, vestige du Moyen Age, le manoir construit par Thomas Bohier et Katherine Briçonnet, le pont de Diane de Poitiers et au-dessus, la galerie édifiée sous Catherine de Médicis. A la différence des autres châteaux de la Loire qui ont gardé leur côté massif, Chenonceau semble flotter sur l'eau