logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Ils se délestent donc au même moment de tous les emballages qu'ils ont pris soin de conserverjusque là. Cela ne va pas rester sur place, ce sont des déchets qui sont ramassés par l'organisation.
– A. Pasteur : Tout cela est très encadré.
– L. Jalabert : Souvent à proximité de l'arrivée, les coureurs se délestent des bidons pour se sentir plus légers.
capture
– T. Voeckler : Les coureurs, s'ils jettent un papier hors de ces zones sont sanctionnés. Il existe des zones de rencontres en ville, c'est une zone qui réunit La particularité de cette zone est que ce sont les piétons qui sont prioritaires, ils peuvent circuler sur la chaussée même s'il y a des trottoirs. Il y a des pistes cyclables à double sens avec une signalisation spécifique.
– A. Pasteur: Merci Thomas pour ce petit point sur la sécurité routière.
– L. Jalabert: Pour revenir sur les sanctions, c'est bien, il y a un règlement qui est prévu pour les coureurs qui ne respectent pas la importantes. C'est une sanction financière. Je pense que quelque chose comme des secondes de pénalité ou des points de pénalité dans les classements annexes. Ça existe dans les autres sports, notamment dans le triathlon. Vous risquez la mise hors course immédiate.
– A. Pasteur : Adopter les bonnes pratiques en matière environnementale, c'est valable pour les coureurs et les spectateurs, qui viennent sur le bord des routes et qui doivent être responsables des déchets qu'ils génèrent. S'il n'y a pas de poubelle, on garde ses déchets pour les jeter plus tard.
– L. Jalabert : En tout cas, au niveau de l'organisation du Tour de France, tout cela est pris en compte. On fait la chasse aux déchets, ce n'est pas une épreuve où on pollue.
– A. Pasteur: 106 kilomètres, l'écart qui remonte légèrement. Les hommes de tête qui sont dans l'ascension de la 4e difficulté, la côte d'Affoux. Julian Alaphilippe qu'on va écouter, il a répondu ce matin juste avant le départ de cette étape...
capture