logo Le moteur de recherche de la télé

Fort Boyard


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 21h00 sur France 2

– Vos voisins? Sommes-nous seulement humains? Notre organisation, vous connaissez son nom, elle s'appelle Etre un maître du temps, c'est plus qu'un costume que l'on met ou un masque que l'on porte. C'est être prêt à se sacrifier pour l'intérêt commun. Les voleurs de trésors sont pour nous des poisons dont nous sommes le remède. Si nos chemins se croisent, vous aurez besoin d'aide.
– Regardez autour de vous, vous n'avez aucune chance.
– Il faut y aller à donf sur chaque machin. C'est le temps qui fait qu'on a de l'argent.
– Mes amis, nous voici donc dans l'antichambre du conseil. Ce qui veut dire que dans un instant, 4 d'entre vous vont être choisis pour se confronter aux maîtres du temps. Pour chaque duel gagné, 15s de temps supplémentaires dans la salle du trésor, un total de 1mn de plus. Je rappelle que pour le moment, vous avez 1mn et 59s. Maintenant, le tout est de savoir qui va y aller. La parole est au Père Fouras.
– Bonsoir. Je déclare le conseil ouvert. C'est une étape qui me paraît personnellement inutile car vous allez perdre les duels. Enfin, si vous tenez à visiter le conseil... Hé hé hé, vous êtes bienvenus. Et Pierre-Jean, vous êtes le 1er invité. Venez.
– Pierre-Jean, on compte sur toi. Rapporte 15s supplémentaires. Dans la gueule du tigre se jeter.
– Le temps, c'est de l'argent, vaS 'Y-
– Approchez, approchez, Pierre-Jean.
– Bonjour. Vous préféreriez être sur ce trône, l'empereur, avec une couronne sur la tête?
– J'aurais adoré.
– Faites attention car les couronnes tombent facilement ici. Votre duel risque de sonner la débâcle, voire une retraite. Concentrez-vous car voici votre duel. C'est le principe de la bataille navale. Vous allez disposer votre bateau sur l'une des 9 cases, selon votre choix. Ensuite, vous disposez chacun d'un pupitre, vous actionnerez l'un des boutons et l'objectif étant, bien entendu, de couler le bateau de votre adversaire. Est-ce clair?
– Placez-vous face au maître. Maître, Pierre-Jean, placez d'abord votre bateau. Pierre-Jean, c'est vous qui commencez. Allez-y.
– Vous avez réussi à couler le navire de votre adversaire.