logo Le moteur de recherche de la télé

Fort Boyard


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 21h00 sur France 2

capture
– Je vais pas pouvoir.
– Mais si, tu vas y arriver.
– Pierre-Jean, ça va?
– Ça va ou pas?
– Excusez-moi. Je peux pas.
– Il reste encore du temps, t'en fais pas.
– Je ne respire pas.
– Oh putain.
– Pierre-Jean repart en arrière, ce qui signifie qu'il préfère abandonner. Cet exercice d'apnée est trop compliqué pour lui. Pierre-Jean, viens nous rejoindre!
– Ça paraissait facile mais... 'Ïflpplaudis.
capture
– C'est stressant.
– Je sais.
– Faut appeler les pompiers.
– Ce qui est bien, c'est que tu ne perds jamais ton sourire. Klaxon. Les affaires reprennent côté Père Fouras. Dis donc, tu fais des dérapages contrôlés de moins en moins contrôlables. Merci, nous allons au zoo maintenant. Tu as besoin de Miss France, parfait. Et de Sylvie.
– C'est ce qu'on appelle les transports collectifs.
– Bon voyage! c'est qu'elles n'iront On se réduit de plus en plus mais c'est seulement car 2 viennent de nous quitter. Partons au zoo. Tu nous rejoindras là-bas. On file tout de suite, on suit Passe-Partout.
– Bravo, mec.
– Je me sens un peu seule.
– J'ai eu le stress car c'est impressionnant, on ne voit rien. C'est tout dans le noir. La prochaine fois, Père Fouras, j'aurai la technique et je saurai vous surprendre.
– Au Boyard Zoo, il y a plein d'animaux. Certains sont en liberté et d'autres sont cachés. Il va falloir les ranger si vous voulez gagner.
– Le zoo de "Fort Boyard". Je pense que c'est quelque part où il y a plein d'insectes.
– Il y a de fortes chances pour que ce soit quelque chose de pas très agréable, un endroit où il y a des bestioles que l'on n'a pas envie de croiser.
– C'est surtout ça, le stress.
– Si jamais je me retrouvais dans un espace confiné avec des bestioles qui ont soit beaucoup de pattes soit pas du tout car ce sont des serpents, ça peut très mal se passer pour moi.
– Nous voici au zoo. Ici sont représentés des animaux qui, sinon ce serait trop facile, ne se trouvent pas de l'autre côté de la porte. Qui va y aller?
– Moi je pense... Lui, il a fait les Cotons-Tiges, déjà.
– C'est toi.
– Nicole.
– C'est par là?
– Oui. Ça va?
capture