logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 15h05 sur France 2

capture
–  F. Ferrand : Voici une jolie demeure familiale, dont les bases sont du XIVe siècle... s'est ouvert petit à petit pour devenir ce grand bâtiment, en partie classé à l'inventaire des monuments historiques.
– A. Pasteur: Les deux hommes de tête sont dans l'ascension de la côte d'Aveize. On fait le point avec Thierry sur les coureurs qui sont retardés...
– T. Adam : Ily a des coureurs qui tentent de revenir. J'ai vu Lilian Calmejane se bagarrer dans les 200 ou 300 derniers mètres de l'ascension pour basculer avec un coureur ou deux, Une dizaine de Il me semble avoir aperçu le maillot vert de Peter Sagan, un peu
capture
– L. Jalabert : Pour l'instant, l'équipe Astana roule grand train devant mais l'écart reste stable avec la tête de course.
– M. Rousse : Simon Clarke fait son retour, de même que Rossetto...
– L. Jalabert : Il s'est fait gronder par les coureurs qui rentrent car il était dans la mauvaise trajectoire.
Pour les deux hommes de tête, évidemment, il faut se fixer des objectifs intermédiaires. Dans leur tête, l'objectif est de 20 kilomètres. S'ils possèdent une avance de 3 minutes, la gagne est jouable... Il y a deux difficultés qui s'enchaînent mais cela va être capital. Après, ça va descendre et ce sera beaucoup plus favorable pour le peloton.
– A. Pasteur: Et c'est Thomas De Gendt qui emmène le duo dans l'ascension de la côte d'Aveize, l'avant-dernière difficulté de la journée.
– M. Rousse : Là, on ne gère plus du tout. On voit qu'ils mettent tout! Ce sont de bons rouleurs, ils ont l'habitude de gérer des échappées qui partent de loin.
– L. Jalabert : Ça va se faire tout seul. Il n'y aura même pas besoin de s'attaquer. La fatigue va mettre chacun à sa place. On a vu les effets de la fatigue sur les deux autres coureurs qui composaient cette échappée et qui ont calé dans la précédente ascension.
capture