logo Le moteur de recherche de la télé

13h15, le samedi...


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 13h20 sur France 2

capture
–  La lumière est là pour sculpter la morphologie de la personne. On ne peut pas éclairer une femme comme un homme. Un homme, on peut se permettre beaucoup plus de variantes. Là, pour ce genre de personnage comme Carole Bouquet, ce sont des femmes qui font tout. J'étais impressionné, son maquillage avait duré trois Il faut rester concentré comme un chirurgien, en fait... C'est elle qui fait tout.
capture
– Dans les années 90 et 2000, Pierre-Anthony Allard dirige le studio. Le numérique n'a pas encore remplacé l'argentique et les retouches se font encore au pinceau.
– La photo Harcourt, c'est 50% d'éclairage, 40% de retouche et 10%, c'est la petite chose que vous avez en bas de la photo, c'est la griffe, c'est la marque. Laetitia Casta est d'une extrême gentillesse, c'est une championne toutes catégories. J'ai vu qu'elle se concentrait comme une championne. En fait, elle n'est pas devant l'objectif, elle se concentre et elle revient vers l'objectif. A partir du moment où vous lui avez donné exactement l'endroit où il fallait, carj'emploie des filets de lumière, elle revient exactement au même endroit. Il y a un côté technique, un côté danseuse étoile.
La star, c'est quelqu'un qui renvoie la lumière ou c'est une lumière... Comme Isabelle Huppert... Il y a eu deux heures de prise de vue et à la fin, elle retourne dans la salle de maquillage, elle remet sa robe puIl toute simple dans Je lui dis qu'on n'en a pas fait une comme ça... Elle me dit: "Désolée, j'ai commandé mon taxi, je dois partir." Je lui dis qu'on va faire trois ou quatre shots, qu'il y a juste à se Et la photo était dedans. C'est vrai qu'elle a un côté Garbo magnifique. La photo n'est peut-être pas parfaite, on met de la lumière ou des robes de haute couture sur ces femmes-là. On a eu des grands moments de féminité absolue.
capture