logo Le moteur de recherche de la télé

13h15, le samedi...


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 13h20 sur France 2

capture
– Demain, si je n'ai plus de sardines en bord de mer, c'est un signe. Aujourd'hui, on a huit techniciens mais ce n'est pas assez, il faut en mettre d'autres, il faut doubler. C'est important pour notre environnement. Si on ne fait rien, nos enfants se demanderont ce qu'ont fait leurs
– Une autre menace encore assez méconnue pèse sur les récifs: l'acidification des océans.
– 0K, c'est bon.
– Ricardo est lui aussi chercheur à l'institut de Nouméa, il travaille sur les effets d'un pH acide de l'eau sur les coraux.
capture
– Là, on a une sonde à pH et température. Ca, c'est une sonde à oxygène, salinité et conductivité. Donc avec les deux, j'ai un éventail des paramètres environnementaux importants. L'étude de l'acidification des océans est assez jeune. Ça fait dix ou quinze ans qu'on a perçu la notion que les changements climatiques vont acidifier l'océan et que cette acidification cause une réduction et une absence de calcification des coraux et la dissolution de leur squelette: la mort. C'est ce que l'on connaît en faisant des manipulations, des expérimentations en aquarium, tout ce qu'on a faitjusqu'à maintenant. C'est vrai qu'aujourd'hui, je ne suis pas bien.
– Tu commences à être fatigué?
– Oui.
– Le plongeur italien a plutôt l'habitude de réaliser ses expériences en aquarium mais il a fait une découverte: un laboratoire naturel, une mangrove avec des super coraux où il nous emmène. Ici, sa sonde à pH-mètre a mesuré une eau ultra acide avec des valeurs encore plus extrêmes que celles estimées pour la fin du siècle. Etonnamment, les coraux survivent.
– Tout au long de ce chenal, il y a des coraux partout. Attention au récif!
– Là, on est carrément au bord du récif.
– C'est là que j'étudie les coraux qui vivent dans des conditions extrêmes de pH.
– Que t'es-tu dit la première fois que tu as vu qu'il y avait des coraux ici?
capture