logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 11h55 sur France 2

–  Quoi qu'il arrive, il faudra sortir Giulio Ciccone.
– Oui, tout à fait.
– Marion Rousse : Le danger ne vient pas forcément de Ciccone mais d'une étape qui peut sourire aux baroudeurs. Sa formation est un peu légère pour surveiller de gros attaquants, surtout sur une étape aussi vallonnée. Il faudra des circonstances de course pour qu'on puisse voir une arrivée entre les favoris aujourd'hui.
– Laurent Luyat : On va voir ce qu'en pensent nos spécialistes. Bonjour messieurs.
– Alexandre Pasteur : Bonjour à tous. On attend cette étape très belle C'est presque autant que jeudi, à l'occasion de la traversée 200km à travers les départements de la Saône-et-Loire et de la Loire. A travers les monts du Beaujolais du Lyonnais. Il n'y aura pas de répit aujourd'hui avec cette ascension Il y aura beaucoup de dénivelé.
– Ljalabert: C'est un terrain usant. On est toujours en prise. C'est une course difficile. Saint-Etienne a toujours livré des courses impeccables et disputées, car le relief tout autour est accidenté. Ce sera compliqué de contrôler. Le terrain est propice pour qu'on assiste à une course de mouvement avec peut-être une échappée qui partira de loin.
– L. Luyat: Votre pronostic?
– Alexandre Pasteur : Je pronostique Alberto Bettiol, le vainqueur du Tour de Flandres.
– Marion Rousse : Pour moi ce sera Greg
– Laurent Luyat : C'est une étape avec des noms de vins qui font
– Dans quelques minutes, nous allons passer par le Moulin par Villié-Morgon... Les vins Côtes de Nuit. Tous ces noms sont très célèbres. On pourrait également ajouter le Juliénas. Le Beaujolais n'est pas seulement un ou 2 vins de toutes sortes. Nous aurons l'occasion d'y revenir, c'est aussi un habitat extraordinaire avec cette pierre dorée qui fait des villages Je trouve que les paysages des monts de Beaujolais sont parmi les plus beaux de France. Ils sont d'une richesse végétale extraordinaire.
– Laurent Luyat : Warren Barguil à Mâcon avec Rodolphe.
– Thomas Voeckler, qu'est-ce que vous pouvez conseiller aujourd'hui à Warren Barguil?
– Il faut qu'il lâche les chevaux.
– Je vais suivre et attendre mon heure patiemment pour les 2e et 3e semaine qui me correspondent davantage.