logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 11h55 sur France 2

capture
–  Ce sont des routes qui conviennent parfaitement à des coureurs comme Thomas Il n'y a pas 1m de plat. Pour en revenir à De Marchi, les 3 coureurs ne vont certainement pas l'attendre. Ils vont prendre le rythme de croisière et ça permettra à Alessandro De Marchi de rentrer. En fait, ils essayent de le fatiguer avant qu'il revienne.
– A. Pasteur: De Marchi est un danger potentiel lorsqu'il s'est échappé. Mais on a 3 solides coureurs à l'avant avec Benjamin King, et De Gendt, qui mène l'échappée.
– Ljalabert: Je pense qu'Alessandro De Marchi pourra revenir progressivement. Maintenant que le coup est parti, il faut gérer les efforts. Mais c'est sûr que De Marchi laisse des cartouches en ce début d'étape.
– Alexandre Pasteur : 26 secondes de retard pour le coureur italien, Le peloton a laissé filer l'échappée.
– On est dans un cadre absolument magnifique. On est en plein milieu des vignes. Beaucoup de coureurs se sont arrêtés sur le bas-côté pour assouvir des besoins naturels. On est sur une route vraiment pas large et le peloton est un petit peu en pièces détachées. Mais l'allure reste décente. La chasse n'a pas encore repris.
– Marion Rousse : On a la formation Trek
capture
– Segafredo...
– Ljalabert: Pour l'instant, l'objectif c'est pas de revenir, mais plutôt de laisser filer.
– Franck Ferrand : Voici le très important château de Chasselas, un domaine viticole qui date du XVe siècle. Il revit depuis les années 70.
– Ljalabert: Ça ralentit, ils ont connaissance de la poursuite engagée par Alessandro De Marchi. Ils ont peut-être décidé de l'attendre.
– Franck Ferrand : Puisqu'on est dans les vins, j'ai oublié de vous parler du Régnier et du Saint-amour.
– Ljalabert: Le retour de De Marchi a duré moins longtemps que prévu.
– Alexandre Pasteur : Thomas est derrière l'Italien.
– Il a laissé des cartouches Une commune pour visiter les monts du Beaujolais, qui se profilent. Les sommets sont situés à 149km de l'arrivée.
– Marion Rousse : De Marchi va pouvoir souffler un peu.
– Alexandre Pasteur : L'Italien est revenu sur le trio de tête. C'est un éternel attaquant.
– Luc Jalabert : C'est un sacré baroudeur, très performant quand la route s'élève. L'écart reste important.
– Franck Ferrand : "Beaujolais" vient Je vous parlais d'Anne de Beaujeu. C'était la fille du duc de Bourgogne. On disait d'elle que c'était la femme la moins sotte de France. Elle était l'épouse de Pierre de Beaujeu et sa fille Suzanne a épousé le duc de Bourbon, devenu connétable Le Beaujolais a fait son retour dans la couronne de France. Ce sont des terres qui ont été âprement disputées car particulièrement riches et prospères.
capture