logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 9h55 sur France 2

capture
– Souvent, il y a des soucis. Ce n'est pas évident.
– Sophie Davant : Ce que je préfère, c'est ça...
– J.Duvillard: Le tansad.
– Sophie Davant : Le quoi?
– Michel: J'appelle ça un tansad.
– J.Duvillard: C'est le siège strapontin. Ça doit être un mot anglais.
– Sophie Davant : Comment ça s'écrit?
– Michel: T-A-N-D-S-A-D, sans doute.
– Sophie Davant : Personne ne s'est jamais posé la question, mais moi, je la pose! Justement! Moi, j'appelle ça un porte-bagages.
– Michel: Non, c'est un porte-passager.
– J.Duvillard: Si on transporte un boulet, sinon.
capture
– Sophie Davant : Ça dépend du genre de bagage, mais ça peut être un boulet, oui. Quand vous l'achetez sortie de la grange, vous la payez combien?
– Michel: Je l'avais achetée 1500 euros, celle-ci.
– Sophie Davant : Vous avez passé combien d'heures à la retaper?
– Michel: Une centaine d'heures, facilement. Je n'ai pas compté.
– J.Duvillard: Il faut, en moyenne, entre 100 et 120 heures pour restaurer un véhicule sorti de grange. pour un quatre-roues.
– Sophie Davant : Elle date de quand?
– Sophie Davant : La marque?
– Michel: Terrot.
– Sophie Davant : C'est une marque française?
– Michel: C'est fabriqué à Dijon.
– J.Duvillard: C'est une grande marque de cycles. Ils étaient connus pour les cycles et les bicyclettes. Ils en sortaient une quantité phénoménale. Ils avaient une campagne publicitaire toujours inventive et à la pointe... C'est sur ces motos, qui étaient, à l'époque, le nec plus ultra, que la France de la Seconde Guerre mondiale a roulé, a eu l'exode. Ce sont des véhicules comme ça qui ont servi.
– Sophie Davant : Dans "La Grande Vadrouille", c'est celle-ci qu'on voit?
– J.Duvillard: Non, mais ça aurait pu. Est-ce qu'on peut l'entendre?
– Michel: Oui. Il y a une petite cérémonie pour le démarrage...
– Sophie Davant : On veut voir.
– Michel: Il faut mettre un peu de gaz.
– Sophie Davant : Elle est nickel. Vous voulez bien vous asseoir? Je vais monter derrière pour qu'on voie jusqu'au bout...
– J.Duvillard: Le cale-pied est là.
– Sophie Davant : J'ai vu!
– J.Duvillard: On pouvait partir en vacances après 1936, avec les congés payés.
– Sophie Davant : On mettait les bagages où?
– Michel: Sur le dos ou sur le réservoir!
capture