logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

– J'ai pu voir l'injustice de ce pays à travers ses montagnes, les villages détruits, pourquoi on vient envahir un pays. A 11 ans, quand vous prenez ça comme leçon de vie, c'est fort. J'ai décidé que je survivrai, pour retrouver ma maman et ma famille. Je me suis retrouvée en France peu de temps après. J'ai pu avoir accès à l'éducation, savoir exister en tant que femme et savoir quels étaient mes droits.
– Laura Tenoudji : C'est important pour vous de recevoir l'aide de "La France yengagew
– Oui. C'est la 1re année que "La France s'engage"s'engage à l'extérieur de la France, dans un contexte de mondialisation. C'est normal qu'elle fasse le pont entre les femmes qui aident les femmes à l'autre bout de la planète et les femmes entrepreneurs de ce côté de la planète. Donner aujourd'hui accès à 400 femmes, demain, j'espère à 800, aux panneaux solaires qu'on a mis en place dans ces écoles où il n'y a même pas d'électricité dans ce village, leur donner une formation digitale. On s'est rendu compte que ce n'est pas juste une base de données informatique. Elles sont tellement douées qu'on a lancé le programming et le codage. Si dans 2 ans on est capable dans un pays comme ça de mettre 800 jeunes femmes éduquées, c'est une manière politique indirecte de semer les bonnes étoiles de toutes ces jeunes femmes et de leur donner accès à une liberté et une indépendance.
– Laurent Bignolas : C'est rassurant de les voir. de les mettre en lumière. Si vous aussi, vous avez un projet d'innovation sociale, n'hésitez pas à postuler. "La France s'engage" a des lauréats chaque année. C'est maintenant que ça se construit.
– Laurent Bignolas : On est assez actif en France, de ce côté-là. C'est gentil à vous et c'est très service public de le signaler. Merci. Pas de répit pour Anissa qui, malgré la période estivale, retombe toujours à l'école. On va parler musique et guitare avec Anissa, qui s'est rendue dans le département de la Sarthe, au Mans, pour nous faire faire découvrir une superbe école unique en son genre.
– A.Arfaoui: Unique au monde. C'est l'ITEMM, l'institut technique européen des métiers de la musique.