logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

– Il y a des petits noms sur chaque plante, en latin. Elle va faire toutes les fêtes des plantes, en France et en Europe, pour amener une nouvelle plante, la nouvelle reine de la saison. On part à Saulieu. C'est là où il y a le grand restaurant de Bernard Loiseau. C'est en plein coeur de la Bourgogne et c'est ce qu'on appelle la capitale du Morvan. Regardez. Dominique Loiseau, bonjour. Merci de nous accueillir dans votre écrin végétal, parce que c'est un véritable jardin typé un peu anglais, non?
– Je ne sais pas si c'est anglais. Je ne suis pas allée chercher mon inspiration là-bas. J'ai fait à ma guise. Au départ, il était question de ne mettre qu'une pelouse. Ce n'était pas possible, mais je me suis battue pour qu'on le végétalise tout de suite.
– Philippe Collignon : Ce qui est bien, c'est que vous maîtrisez aussi les volumes, les formes, la transparence pour certains arbres.
– Oui. Ce charme devait partir car il bouchait trop la vue. On a décidé d'en faire une taille en nuage.
– Philippe Collignon : Vous avez une grande véranda très visuelle, ouverte, aérienne. Ça reprend les principes du jardin japonais. On ouvre l'espace sur le jardin et le jardin rentre à l'intérieur.
– C'était pour que les clients des grandes villes se sentent à la campagne.
– Philippe Collignon : C'est un jardin, mais c'est aussi une collection botanique.
– C'est une question de connaissance, d'anticipation et d'observation. Il faut aimer les plantes.
– Philippe Collignon : Celle-ci a du caractère.
– Je suis très contente de ma colombine, mon pigamon. Je l'avais achetée toute petite. Elle a bien trouvé sa place ici.
– Philippe Collignon : Il y a des volumes, des formes, du caractère, mais aussi de la minutie avec ces petites compositions.
– Quand ça devient une passion, après vous êtes perfectionniste. C'est les plus belles hostas que j'ai trouvées avec des sagines et des petites pensées blanches.
– Philippe Collignon : Vous avez créé un petit jardin d'aromatiques, de plantes que vous pouvez déguster. C'était de mettre plus de choses vivantes, naturelles dans la cuisine?
– C'est normal que nous ayons un petit jardin d'herbe, dans un restaurant comme le nôtre.