logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

– Laurent Bignolas : Bonjour et bon réveil. Nous sommes le samedi 13 juillet. En ce week-end de Fête nationale, nous vous avons concocté un programme très estival et bien ensoleillé. Nous poserons nos valises à Marseille pour une escapade gourmande avec, au menu, un milk-shake de bouillabaisse. Ça existe. Puisqu'on aime les destinations en bord de mer, on en profitera pour vous montrer des exercices physiques à faire sur la planche de paddle. Un entraînement approuvé par une championne du monde: Olivia Piana. Nous verrons que, même au cinéma, il fait soleil avec la sortie du film "Le Coup du siècle" qui se déroule sur notre chère Côte d'Azur et interprété par les talentueuses Un 1erjournal de la rédaction.
– Bonjour. 1er week-end de grande affluence pour les départs en vacances, notamment sur les routes. La circulation sera dense en direction du Sud et des côtes. La journée est classée orange par Bison Futé. Nous retrouvons Antoine sur l'autoroute du soleil.
– Pour l'instant, ça circule assez bien. La journée sera classée orange dans le sens des départs et des retours. La météo très clémente de ces dernières semaines a profité à des départs en vacances très précoces. Bison Futé conseille de quitter les grandes métropoles avant 9h pour éviter les bouchons. Vous avez encore quelques heures devant vous. Evitez les grands axes routiers, l'A7 entre Lyon et Orange, l'A10 entre Poitiers et Bordeaux, notamment. Pour ceux qui prévoient de franchir la frontière italienne par le tunnel du Mont-Blanc, évitez de le faire. Sinon, ce sera une heure d'attente minimum.
– De nouvelles révélations sur François de Rugy, déjà fragilisé après sa mise en cause sur son train de vie. Le journal révèle que le ministre de la Transition écologique n'a pas payé d'impôt sur le revenu en 2015. François de Rugy se dit déterminé à conserver son poste.
– Où s'arrêtera l'acharnement? Question posée sur Twitter par François de Rugy. Dans un dernier article, Mediapart explique que le ministre été imposable en 2015 pour ses revenus déclarés de 2014. Conformément à la loi à l'époque, celui qui était alors député a ainsi pu enlever de ses revenus déclarés une partie des dons faits à des organismes reconnus d'intérêt général, précise le site d'information en ligne.