logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

– C'est la fin de ce journal. Tout de suite, la météo.
– Bonjour. Demain, ce sera la journée la plus fraîche pour les régions du Nord et de l'Est, avec des températures en dessous des normales de saison et une nébulosité un peu plus importante. Ce matin, une petite perturbation sur la Belgique qui déborde côté français avec, du côté des Hauts-de-France, une grisaille qui va persister tout au long de la journée. De la grisaille ce matin du côté des Pyrénées. Dans l'après-midi, les nuages vont s'épaissir sur la moitié nord du pays avec un risque d'ondées près des frontières du Nord-Est. Des nuages qui devraient se dissiper en cours de soirée. La tramontane est modérée et le mistral va soufflerjusqu'à 80km/h. Le vent favorise le risque d'incendie. Voici les températures. Demain, ce sera un temps plutôt sec, toujours davantage de nuages sur le nord du pays. Les températures vont se maintenir. La situation pour demain: de la grisaille sur le Nord-Est avec un risque d'averses orageuses sur l'Alsace et le Jura. La perturbation va voiler le relief des Pyrénées. Sur le Sud-Est, risque d'averses orageuses sur la région PACA et le relief corse. Lundi, des nuages sur les Hauts-de-France. Ailleurs, il fait beau. Une instabilité sur les Alpes et les Pyrénées avec éventuellement un coup de tonnerre. A tout à l'heure.
– Laurent Bignolas : C'est donc demain que l'on pourra assister au célébrissime défilé des Champs-Elysées, demain 14-Juillet. Il y a une habituée de l'événement dont on parle peu et qui fête pourtant aujourd'hui ses 30 ans. J'ai nommé la tribune présidentielle.
– Ce que je souhaitais faire après les tribunes militaires qui se sont succédé au fil des années et des décennies, c'est une tribune festive. Je me souviens du drapeau français qu'on mettait au balcon et des petits drapeaux que les Français agitent lors des fêtes nationales. J'ai voulu faire un drapeau géant aux couleurs de la France, qui forme la toiture. Comme j'avais gagné sur une esquisse, le ministère de la Culture m'a adjoint un ingénieur structure, Marc Malinowsky, très doué, qui m'a aidée à faire en sorte que la tribune tienne 3 à 5 ans et qu'on puisse la démonter et remonter pendant cette période.