logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 7h00 sur France 2

– Des vents de 120 à 130km/h sont attendus. Pour la population locale se pose un dilemme: rester calfeutré ou partir.
– Cela peut se passer en quelques minutes, en quelques heures. On vit dans une zone où il n'y a qu'une seule route pour entrer et une pour sortir. C'est un piège.
– Si cela devient un ouragan, ce sera dévastateur. La plupart des logements ici sont des mobilehomes depuis Katrina.
– Facteur aggravant: Barry devrait se déplacer avec une vitesse faible. Conséquence: de longues périodes de fortes chutes de pluie et des risques d'inondation jusqu'en début de semaine prochaine.
– Le Népal frappé par des pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations et des coulées de boue faisant 17 morts. Depuis 3 jours, les précipitations de la mousson touchent particulièrement la capitale et l'est du pays. Selon les prévisions météorologiques, elles devraient se prolonger tout le week-end. Un phénomène régulier chaque année durant l'été. Hier, une journée rouge dans les Bouches-du-Rhône et le Var en raison de forts risques d'incendie. 26 massifs forestiers étaient concernés dans le parc national des Calanques, interdit d'accès au public. L'information n'est pas toujours bien passée auprès des randonneurs.
– Ils auraient pu s'en douter, peut-être. Un parking vide, personne aux Calanques. C'était trop beau.
– On vient du Nord. Je suis venu pour les Calanques.
– Vous n'êtes pas au courant? Les Calanques ne sont pas du tout accessibles, aujourd'hui.
– Ah bon?
– Vous ne vous êtes pas demandé pourquoi il n'y avait personne sur le parking, aujourd'hui?
– Vous me faites peur. Ne me dites pas que ce n'est pas accessible. On va faire demi-tour... d'incendie, un arrêté préfectoral interdit l'accès au massif des Calanques de Marseille et Cassis ce samedi.
– Il y a 2 ans, la fumée est rentrée dans Marseille. On n'a pas envie de revoir des événements comme ça.
– Dans les Bouches-du-Rhône, 19 massifs sont interdits au public comme les Alpilles, la Côte bleue, les Calanques ou le Cap Canaille. La sécheresse et le mistral rendent extrême le risque de départ de feu.