logo Le moteur de recherche de la télé

Les Z'amours


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 6h25 sur France 2

– "On passait devant." Il sifflote.
– Une boutique de vêtements. Oui, elle est fan de fringues.
– Thierry ?
– Moi, je dirais que je la retrouverais en tête de cortège.
– Elle serait comme ça ?
– Oui.
– Les vêtements.
– Elle manifeste sur les moins 20%.
– 3e question. Musique jazz. Quelle est la principale différence entre vous et un acteur L'acteur de films X a un sacré savoir-faire. L'acteur s'y connaît en préliminaires. Ou l'acteur de films X a un très gros s... alaire. Comment ça, vous pensiez à autre chose ?
– Je dirais les préliminaires.
– Messaoud ?
– Damien ?
– Très gros salaire, je dirais.
– On retrouve vos chéries. La petite fille reste. Stéphanie, Thierry ? Rencontre sur Internet?
– Ça a matché direct?
– Oh, on a discuté pendant 6 mois, avant de décider de se rencontrer.
– Ensemble depuis ?
– Bonne question.
– "Hiiii..."
– A quelle occasion auriez-vous pu le qualifier de "petite nature" ?
– En cherchant bien, c'est forcément en rapport avec l'hôpital ou la maladie. Dès qu'il est malade... c'est grave !
– Convention obsèques ? Décharge directe. Je pense à la fois où il s'est cassé la main.
– Toute la main ?
– Euh, oui. Il s'est cassé la main, en tombant.
– On accepte, Pascal ?
– Oh oui !
– Doigt, main...
– On a eu les radios. Y avait que le petit doigt.
– Non, non. Un ongle !
– Il a une plaque dans la main.
– Vous l'avez toujours ? Oh, "Iron Man" !
– Carrément.
– Bon, Amandine ?
– Grand sportif.
– Oui. C'est compliqué. Je dirais... Quand il est malade, aussi. Il ne fait que dormir quand il est malade.
– Petite nature Pas là-dessus.
– Oui.
– Ne pas les regarder tout seul.
– Attention !Aah ! Nadia ? entre deux situations. La plus récente... Il avait mal à la tête et on aurait cru qu'il allait mourir.
– Mal de tête... Messaoud, on est sur quoi?
– C'est pas ça. C'était quoi ? Ah, j'ai hésité !
– Amandine, 2e question. Si vous participez à une manif pour l'égalité homme-femme, il est sûr qu'une heure après le départ du cortège, vous serez au milieu du défilé, à suivre sagement les autres manifestants. En tête de convoi, en train de crier: "Non aux inégalités !