logo Le moteur de recherche de la télé

Modernité plurielle

Courant d'art


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 5h25 sur France 2

– Un des plus anciens passages de Paris. Son nom provient de l'enseigne en forme d'ancre qu'arborait une auberge aujourd'hui disparue. La rafle du Vel' d'Hiv, en 1942, emporta la plupart des habitants du passage. Le lieu a été restauré en 1998 après des années d'abandon. Ancien prieuré royal de St-Martin-des-champs, le Conservatoire national des arts et métiers occupe les corps de bâtiments où étaient logés les moines de l'ancienne communauté religieuse. A quelques pas, un petit trésor méconnu s'y cache. Il ne s'agit pas d'un petit trésor mais d'un gigantesque, au niveau du 57 de la rue de Turbigo, vous verrez une géante se dresser. Mi-ange, mi-femme, élégante, fière et haute, elle est la plus grande cariatide de Paris. L'ange de la rue de Turbigo donne une image de générosité. Elle est prête à partager la petite bourse qu'elle a en main. le square Georges-Cain porte le nom du peintre écrivain et conservateur du musée du Carnavalet qui s'est inspiré de l'histoire de Paris.undefined
Le square se fait discret dans le quartier du Marais. Il cache une oeuvre, "Flore et son char", une statue en bronze du 17e siècle. Le musée Carnavalet ouvert en 1880 occupe l'emplacement de deux hôtels particuliers du 16e situés alors dans une zone de vergers et de cultures appartenant au couvent Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers. Les hôtels étaient les rares constructions du quartier au nord de la rue du Roi de Sicile. Impasse des Arbalétriers, Jean sans Peur fait assassiner le duc d'Orléans. C'est le prélude à la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Pour aider ces derniers, les Anglais envahissent la France en relançant la guerre de Cent Ans. La maison de Nicolas Flamel est la plus ancienne de Paris. Nicolas Flamel et sa femme utilisent leurs richesses pour aider leurs prochains. Flamel et sa femme Pernelle font construire une maison de 3 étages destinée à servir de refuge aux sans-logis. En échange, ils leur demandent de dire quelques prières comme en témoigne l'inscription sur la corniche. L'ancienne place Royale, la place des Vosges, débute sa construction en 1605 sous le règne d'Henri IV. Elle est inaugurée à l'occasion des fiançailles de Louis XIII et d'Anne d'Autriche.