logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 1h35 sur TF1

– Les lions se sont endormis. Ce que je dis ne doit pas être intéressant.
– Je suis bien réveillée, moi. Et si tout est nouveau, sur le fond, rien ne devrait changer, il le promet.
– Il y a une énorme pression. C'est un film tellement important pour tellement de gens. On a fait très attention à respecter le film original. Je crois que les gens vont être très excités de voir ce qu'on a fait. Et on espère aussi que l'on va faire découvrir cette histoire à toute une nouvelle génération.
– L'histoire, vous la connaissez. Celle de Simba, qui va perdre son père, puis se faire des amis.
– Un peu gluant, mais appétissant.
– Avant de tomber amoureux. Un scénario qui doit beaucoup à l'intervention d'un homme. Nous sommes au Sheldrick Center, un orphelinat pour éléphants au coeur de Nairobi.
– Bonjour, je suis Robert. Vous allez bien ?
– Très bien. Oh, ils sont ici. Robert Carr-Hartley se consacre à la protection des éléphants depuis
– On peut s'approcher ?
– Non, pas dangereux du tout.
– Salut. T'es déjà gros, toi. Il a quel âge ?
– Il a 3 ans.
– Dans une autre vie, il était guide en safari. Au début des années 90, c'est lui qui a conduit les équipes de Disney pendant 2 semaines. Il ne leur a pas seulement fait visiter le pays, il a aussi mis son grain de sel dans le projet.
– Hello, Mama. Je leur ai demandé s'ils avaient un phacochère dans le film. Et ils m'ont dit non. Je leur ai dit que c'était fou. On ne peut pas faire un film sur les animaux d'Afrique sans les phacochères. Et quand ils sont rentrés en Californie, ils ont fait une réunion. Et ils ont décidé de changer le film et de créer un phacochère.
– Alors c'est vous qui avez créé Pumba ?
– On pourrait dire ça. Je ne l'ai pas créé, mais j'ai apporté ma contribution.
– L'intervention de Robert Carr-Hartley ne se limite pas là. Il va les sensibiliser à la culture kényane et à la langue, le swahili.
– Rafiki veut dire "ami" en swahili. Simba veut dire "lion". Et beaucoup de gens à travers le monde maintenant connaissent du swahili.
– Sans même le savoir. Et puis, il y a "hakuna matata". L'équipe de Disney connaissait pas avant de venir.