logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 1h35 sur TF1

– Claude chantonne.
– Cécile, tu peux venir ? J'ai encore fait pipi au lit.
– Elle se foutait de moi ! Elle faisait semblant de pisser au lit. J'en revenais pas. J'avais déjà l'impression qu'elle faisait exprès de me mettre la misère. Elle voulait me pousser à bout, mais pourquoi ?
– Après ce qu'elle avait découvert, Cécile avait décidé d'en découdre et de confondre cette tante qui mentait éhontément.
– Je t'ai vue avec le verre d'eau, arrête de mentir.
– De quoi tu parles ? Ah, Brigitte !
– Qu'y a-t-il ?
– Je ferais semblant d'être incontinente.
– Je sais que tu es fatiguée, avec ta rupture, mais tu exagères. Je Faivue. Qu'est-ce que je viens de dire ? Je vais aller changer tes draps.
– Merci, Brigitte.
– C'était juste de l'eau.
– Je te crois, chérie.
– Comment ça ?
– Tata Claude a toujours été méchante.
– Mais quoi ?
– Elle est assise sur un tas d'or. Tu dois prendre sur toi, autrement, tu peux repartir.
– Brigitte !
– Tu parles de son héritage ?
– Oui, j'arrive, Tata Claude.
– Ça m'avait laissée sans voix. Maman s'avérait vénale. J'avais jamais vu ça chez elle. Avant, elle s'en foutait, de l'argent, et là... Qu'est-ce qui lui prenait ? C'était la mort de mon père ? Je la reconnaissais plus. Je me sentais de plus en plus mal.
– Cécile n'était pas au bout de ses peines. Le lendemain, les choses allaient encore empirer.
– T'as touché à mon ordi.
– Je faisais les vitres, ton écran était sale, j'ai épongé_ Tu pourrais dire merci.
– Il est foutu, maintenant.
– Ah bon ?
– J'ai un article à rendre demain.
– Prends l'ordinateur de papa.
– Il a au moins 20 ans. Cécile soupire. *-On va avoir beaucoup de brouillard et de grisaille.
– J'ai des bouchons pour les oreilles. *-Le phénomène de rejet avec de l'humidité...
– Je file au travail. Bonne journée, les filles.
– Bonne journée. *-Si vous êtes en Méditerranée...
– C'était l'enfer, j'avais un boulot monstrueux et je devais me taper Tata Claude, et la vieille bécane de mon père. De toute façon, il fallait que je bosse. Ça devenait invivable.
– Les heures passaient, mais l'article de Cécile n'avançait pas.
– Non, c'est pas vrai !