logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 1h35 sur TF1

– Merci, ma chérie. Tu peux me passer les mots croisés ? Ils sont sur le meuble, là. Si on faisait un gâteau pour faire plaisir à ta mère ?
– Tata, il faut que je travaille !
– Oh, excuse-moi. Personne veut jamais être avec moi. Je me sens moche, vieille, nulle. Claude sanglote. Tu peux me passer un mouchoir ? Ils sont dans mon sac.
– J'en pouvais plus de ce boulet. A croire qu'elle faisait exprès. Elle avait jamais eu personne pour s'occuper d'elle, Elle me faisait de la peine. J'avais besoin d'être un peu tranquille.
– Le lendemain, Cécile travaillait quand Tata Claude s'approchait pour lui demander un service.
– Cécile ? Excuse-moi.
– Quoi, encore ?
– J'ai eu un petit souci.
– C'est-à-dire ?
– Tu peux changer les draps ? J'ai eu un petit accident. A tout de suite.
– Le cauchemar. Elle m'avait tout fait. En 2 jours, j'en pouvais déjà plus. J'avais qu'une hâte : qu'elle parte. Plus qu'un jour à tenir. J'avais vraiment besoin de changer d'air.
– Cécile avait prétexté un rendez-vous professionnel, mais dehors, une mauvaise surprise l'attendait.
– Cécile, je t'attendais.
– Je suis pressée.
– J'ai réservé 2 places pour le concert de la chorale.
– Ce sera sans moi, j'ai du travail.
– Je passe te prendre vers 19h.
– Je peux pas.
– Demain, il y a un spectacle de magie.
– J'ai pas envie. Laisse-moi tranquille. Ça m'avait saoulée, il était collant, ce mec. Il croyait qu'en me harcelant, j'allais tomber dans ses bras ? J'espérais qu'il avait compris que j'étais pas intéressée. Entre tata Claude et ce relou, bonjour le séjour chez ma mère.
– Le lendemain, tata Claude devait rentrer chez elle, mais les travaux avaient pris du retard, au grand dam de Cécile.
– Elle reste combien de temps ?
– Quelques jours.
– J'en peux plus, là.
– C'est de la famille, quand même.
– Ah ouais, la famille. Elle fait jamais rien pour nous, sauf quand elle a un problème.
– Tu te crois mieux ? Tu viens jamais me voir et quand tu te retrouves toute seule, maman, elle est là.
– Ça faisait des mois que je croulais sous le travail. J'ai pas pris de vacances.
– Je sais, je suis désolée.