logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 1h35 sur TF1

– Mais ça, les enfants s'en chargeront peut-être.
– La méga grue !
– En deux mois, les roses ont poussé à Palaiseau, mais seuls certains sont installés. Patricia et sa maman Aline n'en sont pas encore là.
– Prends les paniers, moi, ça, et Fazam prendra les pieds. Salut, les jardiniers. C'est trop mignon ! Bonjour, Damien.
– Aline n'emménage pas encore mais découvre ce que sa fille a pu faire depuis deux mois.
– Salut, Damien.
– Ca, c'est la découverte. C'est la surprise à chaque fois, car il y a de nouvelles choses, à chaque fois, qui sont installées. C'est-à-dire qu'il y a ceci, toute cette partie-là. J'avais pas vu non plus le frigidaire.
– Il y en a une qui est lourde. Ça va ?
– Je rentre,là ?
– Bonjou r.
– On te la met dans la cuisine ?
– Salut.
– Vous, ça avance ?
– Oui... Oui, on a avancé.
– Oh, c'est fait à la chaux, c'est curieux, ça. C'est ondulant. Les murs, tout du moins.
– Après un tour du propriétaire et une visite aux voisines guère plus avancées, Aline prend ses marques dans sa maison.
– Tu veux une chaise ? Je te mets ça là.
– Chacun veut son indépendance, dans la vie. J'aime faire ce que je veux, manger à l'heure que je veux... Et quand on est vieux, c'est comme ça. Tu en penses quoi ? Quand est-ce que ça peut être fini ? Tu suis les travaux.
– J'aurais dit à la fin de l'été. J'espérais début de l'année. Mais là, je vais dire Ce serait déjà bien.
– Les entreprises qui devaient finir il y a 6 mois sont toutes parties, laissant la moitié du groupe sans eau ni électricité. Pourtant, Martine, qui vient d'emménager, ouvre sa terrasse pour offrir un avant-goût de ce qui les attend au bout du chemin. Bavardages
– Ça change tout, d'avoir emménagé. C'est une étape essentielle. Ceux qui sont pas encore rentrés On réalise pas complètement comment on vit ici tant qu'on y est pas pour de vrai.
– C'est parce qu'on s'est pas encore tous réunis, comme ça, l'été. Il y a jamais tout le monde. Mais je crois que c'est super sympathique. Ça donne envie de continuer à vivre. Bavardages indistincts
– Cet été, ils reviendront bavarder, travailler, pour être tous enfin chez eux et organiser la vie commune comme ce repas pour 30 personnes à Angers.