logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 1h35 sur TF1

– C'est vraiment chouette. J'ouvre la porte, ils sortent et ils jouent ensemble.
– On a une pièce en plus. On aurait fait un bâtiment vertical sans jardin, on n'aurait pas eu ce lieu de partage. On aurait pas pu le faire dans un autre contexte. Je Pense pas. On aurait pas pu faire ça là où on était avant, par exemple.
– Avant, ils habitaient tous Paris et se sont lancés dans l'habitat participatif à Montreuil, à l'est de Paris. Ils ont gagné de l'espace et de la convivialité. Ils se sont connus au hasard des rencontres. Ici résident des trentenaires, enseignants, ingénieurs et l'ex-nounou d'Ingrid et François, devenue une amie. Ils l'ont invitée à se joindre au projet.
– Super chouette. Rien à dire. Des bons voisins... On se connaît tous. Et c'est chouette.
– Non, ça va. Bonne aventure.
– Et ce n'est pas fini !
– C'est pas fini.
– C'est que le début.
– Maintenant, il faut savoir vivre ensemble, cultiver le vivre-ensemble jusqu'au bout. C'est ça, le plus dur.
– Après 3 ans de gestation, de rêves, de doutes et de chantier, ils profitent du lieu depuis juste un an. Caquetages
– On a 5 oeufs parjour.
– C'est pour ça que j'en donne aux voisins.
– On a 4 poules et 3 poussins.
– Avant d'en être là, il aura fallu vaincre des préjugés.
– Il y avait un côté un peu... "C'est quoi, ce projet ? Vous allez vivre tous ensemble ?" Non, on va habiter chacun dans une maison, chacun chez soi, et on aura des espaces qu'on partagera. Mais on est en bonne intelligence avec nos voisins, voilà. Ça se fait naturellement parce qu'on a eu ces 3 ans d'histoire pour arriver à être chacun chez soi. C'est une aventure. 3 ans d'histoire, ça force à évoluer, à mûrir, à se confronter, à se renforcer, à s'adoucir... C'est de la vie, c'est...
– Pour Ingrid et François, l'expérience est humaine et professionnelle : ils sont architectes. Et cette première réalisation leur a donné des idées. Ils accompagnent maintenant les groupes qui font cette aventure. Leur agence, au sommet de leur maison, ne leur laisse pas 1mn. A Angers, à la veille de la journée portes ouvertes, chacun occupe le terrain selon son temps et ses envies.