logo Le moteur de recherche de la télé

Soir 3


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 0h15 sur France 3

– Et puis quand on est dans la rêverie, le cerveau se met en mode Se u mènera. Et ça va permettre de dégager de l'espace dans le cerveau. On a besoin de ce moment de rêverie, le cerveau a besoin de pauses pour qu'il puisse se régénérer, parce que toute l'année et il faut traiter des milliers d'informations en permanence, le cerveau est en surchauffe. Au bout d'un moment, ça saute, comme un disjoncteur, et on n'arrive plus à fonctionner. En plus il y a l'hormones du stress et tout ça. Le cerveau a vraiment besoin qu'on se préoccupe de lui.
– S. Aramon : Alors comment on aborde ces vacances?
– J. Siaud-Facchin : Peut-être en laissant de côté notre "to-do qu'on n'a pas le temps de le faire pendant l'année, et puis on projette la même chose sur nos sport, il faut qu'ils révisent... Peut-être que le cahier de vacances, ça aussi il faudrait l'oublier. C'est en étant au repos que le cerveau intègre les apprentissages. Donc pour que le cerveau puisse consolider tout ce qu'il a appris qui a été vu, il faut pouvoir être les yeux dans l'émerveillement, la curiosité, et puis que les parents retrouvent de vrais moments de partage avec les enfants. le flux et le reflux des vagues... C'est ça qui va aussi régénérer la curiosité et l'envie d'apprendre des enfants. Pas en répétant inlassablement la règle de trois...
– S. Aramon : Toute l'équipe du Soir 3 vous remercie, Jeanne, de nous avoir accompagnés cette saison. Bel été et donc belles vacances!
– C'est la fin de cette édition, merci à vous de l'avoir suivie.