logo Le moteur de recherche de la télé

Soir 3


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 0h15 sur France 3

–  Une polémique qui tombe mal alors qu'au début du quinquennat Edouard Philippe avait publié une circulaire exigeant l'exemplarité des ministres. Aujourd'hui, seuls les quinze membres du gouvernement dont le ministère abrite une résidence de fonction sont logés gratuitement, les autres doivent payer à leurs frais leur hébergement.
– Pendant ce temps-là, le président de la République inaugurait à Cherbourg le dernier-né des sous-marins nucléaires d'attaque, baptisé "Suffren". Un submersible dernière génération de type Barracuda. Long de 99 mètres, il est deux fois plus rapide, son autonomie est doublée. Ce bijou technologique sera opérationnel pendant 40 ans, assure Naval Group. Cinq autres sous-marins du même type sont en cours de construction. Bals, feux d'artifice et bien sûr défilés, le 14 Juillet, qui commémore la prise de la Bastille lors de la Révolution, est célébré ce week-end. Les Champs-Elysées accueilleront, comme le veut la tradition, la parade militaire. Un événement pour les soldats mis à l'honneur...
– Derniers préparatifs et dernières heures pour apprendre à marcher au Ces marins pompiers de Marseille doivent apprendre les codes.
– Tout est marqué au sol, on fera la reconnaissance à Satory, c'est le même marquage que sur les Champs-Elysées, on ne pourra pas se tromper le jour J.
– Tous les détails comptent, l'improvisation n'a pas sa place.
– Niveau de détail: le petit doigt, par exemple. Que les mains soient bien jointes, que les bras soient tendus, que les pieds se posent au même moment, que les sabres soient dans son alignement parfait... C'est un exercice qui est loin d'être simple.
– Des détails au millimètre, au sol et dans les airs. Sur la base de Châteaudun, les 58 appareils peaufinent leur défilé. Nouveauté cette année pour les pilotes: la gestion des fortes
– J'ai bien protégé l'avion car les équipements du Rafale, qui est un avion moderne, n'aiment pas trop la chaleur.
– La canicule ne nous affecte pas une fois qu'on est en l'air, ça n'affecte que les performances au décollage qui sont tributaires de la pression et de la température.