logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 1h25 sur France 2

– Je l'ai appelé en lui disant: "J'y suis. Je vais où?" Il me dit: "Qu'est-ce que tu fous là-bas?" Je lui ai dit: "Tu m'as dit de suivre cette direction." Il me dit: "Tu es allée beaucoup trop loin." Je me suis énervée sur lui. Ça commençait bien... Il m'a dit: "Fais demi-tour, on se retrouve en route." Il s'est arrêté sur le bord de la route. Quand je l'ai vu, je me suis arrêtée aussi. Il était assis sur le capot de sa voiture.
– Félix Bollaert : Il y a un truc avec cette voiture.
– Sabrina: J'ai garé ma voiture et je lui ai sauté dans les bras. C'est là qu'on s'est embrassés pour la 1re fois.
– Félix Bollaert : Romantique!
– Sabrina: Au bord d'une route,
– Félix Bollaert : Tout a été très symbolique avec cette histoire de voiture. Il fallait que ça vous poursuive. Depuis, ça a été un long fleuve
– Sabrina: Pas tranquille.
– Lucas: Que ce soit Sabrina ou moi, on est un peu, pas hyperactifs, mais on a beaucoup d'énergie. Ça n'arrête jamais.
– Félix Bollaert : Il y a les fameux 400 km entre vous. Qui est venu retrouver qui?
– Sabrina: Pendant l'été, c'était souvent moi qui venais. Il n'avait qu'un jour de congé par semaine. Je venais quasiment le voir toutes les semaines. A la fin de l'été, j'avais 3 semaines, doncj'ai passé 3 semaines chez lui. Après, je devais reprendre mes études à Grenoble. Quand je suis repartie, ça a été horrible. Je déteste habiter toute seule. En plus, le fait d'avoir passé 3 semaines super avec lui et de repartir toute seule, c'était compliqué. Quand j'ai commencé mon cursus universitaire, je me suis rendu compte que ce n'était pas du tout ce que j'en attendais. Je l'ai appelé en disant: "J'arrête ma licence. Je peux te rejoindre en Haute-Savoie?" Le lendemain, je suis partie
– Félix Bollaert : Ça va vite, pour vous! Vous vous êtes rencontrés via l'annonce en mai, le 1er baiser en juin et ça a continué à cette vitesse?
– Sabrina: En septembre, je l'ai rejoint en Haute-Savoie. Le 10 décembre, on s'est fiancés. C'est allé vraiment très vite.
– Félix Bollaert : Vous l'avez demandée en mariage direct?
– Lucas: Ça a cogité un peu.
– Céleste Albaret : 15 jours!