logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le samedi 13 juillet 2019 à 1h25 sur France 2

– Au moment de faire la carte grise à mon nom, la préfecture m'a dit que ce n'était pas possible, qu'il fallait les 2 signatures.
– Félix Bollaert : "Oh, c'est ballot! Il va falloir le revoir."
– Sabrina: Je lui ai juste envoyé un message. On a fait ça par courrier. Il a quand même fallu que je le recontacte pour avoir l'adresse de sa soeur. Lui en a bien profité pour me dire: "Je suis content d'avoir de tes nouvelles", etc. Après, on a continué à discuter via Facebook.
– Félix Bollaert : Et l'autre, il était parti?
– Sabrina: Il était en stage, assez loin de moi. Ça ne se passait pas bien.
– Félix Bollaert : Vous avez rompu?
– Sabrina: J'ai fini par rompre au bout de quelques semaines après avoir rencontré Lucas.
– Félix Bollaert : A quel moment les choses ont...
– Sabrina: C'était ambigu, déjà. vous avez passé la seconde?
– Sabrina: Quand j'étais encore en couple, on savait où on voulait aller, mais je lui avais dit que j'avais besoin qu'il me laisse le temps de tout mettre à plat. Ça s'est fait assez rapidement. On s'est mis vraiment ensemble le 20juin, moins d'un mois après la vente de la voiture.
– Félix Bollaert : Qui a fait le 1er pas? Comment ça s'est passé?
– Lucas: Un peu des 2 côtés.
– Félix Bollaert : J'ai très peur! Ma productrice me dit dans l'oreille: "Il lui a fait visiter sa cave." Ça peut être très mal interprété! Que veut dire cette phrase?
– Sabrina: Lucas devait rédiger un mémoire sur les accords mets et vins. A ce moment-là, je travaillais dans une cave de vin. Je faisais les visites guidées et les dégustations. Quand il a su ça, il a sauté sur l'occasion. Je lui ai dit qu'il devait venir visiter. de nous revoir. J'étais encore en couple. Il est venu et ça a été amical. Il a assisté à la visite guidée, je lui ai fait la dégustation. Ensuite, on a mangé ensemble. On a fait un peu connaissance. Toujours cette affinité, cette simplicité dans les échanges. Je me suis vraiment rendu compte qu'on était sur la même longueur d'ondes. Après, il est reparti de son côté. On a gardé contact. On s'entendait très bien.
– Félix Bollaert : Ça a été quoi, le déclic?