logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 20h00 sur TF1

capture
–  Après 48h de polémique, François de Rugy contre-attaque. Après ses dîners à l'Assemblée, le coût des travaux de son logement de fonction dont un dressing à 17 000E, d'autres affaires lui sont aujourd'hui reprochées. Un 3e chauffeur dont il se serait servi à titre privé, un sèche-cheveux à 499E acheté pour l'Assemblée, et surtout la location d'un logement à caractère social près de Nantes.
– F.de Rugy: On peut avoir envie de lâcher prise, mais je ne le ferai pas, carje suis très en colère. Quand je lis un article qui prétend que j'occupe un logement Jamais de toute ma vie je n'ai demandé un logement social.
capture
– Accusation dont il s'est dès hier soir défendu sur Facebook, mails de l'agence immobilière à Fappui l'appui, où jamais n'est mentionné, dit-il, un loyer social préférentiel. François de Rugy assure avoir reçu le soutien d'Emmanuel Macron. Le président, en déplacement à Cherbourg ce matin, n'a pas eu un mot sur son ministre d'Etat. Alors qu'à Matignon, on dit vouloir aller vite. Au ministère aujourd'hui, l'inspection concernant les travaux a donc déjà commencé, confiée au secrétariat général du gouvernement. Résultats attendus dans une semaine. Concernant les dîners offerts par François de Rugy à l'Assemblée, il y aura des contrôles. Quant à son ex-directrice de cabinet, limogée dès mercredi soir pour avoir conservé un logement HLM à Paris, elle règle aujourd'hui ses comptes par voie de presse avec François de Rugy. "Il a voulu sauver sa tête en s'offrant la mienne." Premiers règlements de comptes et bien peu de soutiens venus de la majorité.
– Ça fout un peu les boules de se dire que ça renvoie cette image et que ça va alimenter l'idée que tous les politiques se gavent aux frais des contribuables, alors que ce n'est pas le cas.
– Comme un début de lynchage au bout de 48h.
– A.-C.Coudray: Cette affaire n'est pas la 1re à pointer un train de vie disproportionné de ministres ou de hauts personnages de l' Etat. Mais ces dernières années, les scandales ont eu la vertu de faire évoluer les règles et de limiter ces dérives.
capture