logo Le moteur de recherche de la télé

Mike le chevalier

TFou


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 6h30 sur TF1

– Dis-moi... T'entends des voix ou quoi ?
– Je t'assure. Le chat vient de me parler.
– Ça va, il y a pas de quoi en faire un fromage ! D'accord, le chat a parlé. Faut pas paniquer. Faut juste se concentrer, et tout nous reviendra.
– Désolé, il y a rien qui revient.
– Dans quelle ville on est ?
– Dans une ville ancienne. Dans le sud, je dirais.
– Excusez-moi, vous auriez l'heure ? Il grogne.
– Merci bien. Je vous souhaite une bonne journée.
– Je ne les aurai plus dans les pattes. Mon siphoneur a vidé leur mémoire. On a beaucoup de choses à faire.
– Le Colisée ! Il est à Rome. Donc on est à Rome.
– Regarde là-bas, un ovni !
– Hein ? Où ça ?
– J'ai compris. On a été enlevés par des aliens qui ont effacé nos mémoires pour qu'on ne dise rien.
– Il est complètement détraqué du ciboulot.
– Ouais, ton chat a raison. Ça existe pas, en vrai, les ovnis.
– D'abord, il parle. Maintenant, il a raison. Qu'est-ce qui te dit que c'est mon chat ?
– Bah, c'est pas sur ma tête qu'il était vautré. Dis donc, t'as vu ? Il a un sac.
– Qui c'est le gentil chaton qui va montrer son sac à papounet ?
– C'est quoi ? Une console de jeux ?
– Des choumoulous ! Il va pas manger tout le paquet ? Il s'exploserait l'estomac.
– Et nous, alors ? On a quoi dans nos poches ?
– "Mon petit gnocchi chéri... "je t'ai laissé des spaghettis dans le frigo. "Gros bisous, Maman." On dirait que tu vis dans le coin. Et moi ?
– Pas toi. C'est la clé d'une chambre d'hôtel.
– Il faut y aller. On fouillera mes affaires. Jean-Pat halète.
– Je meurs de soif.
– Forcément, après avoir avalé un paquet de choumoulous, faut pas t'étonner.
– T'as pas de fièvre...
– J'y peux rien s'il me parle tout le temps. Qu'est-ce qu'il y a ?
– La fontaine est complètement vide. C'est bizarre.
– Mais j'ai trop soif !
– Il arrête pas de dire qu'il a soif.
– Il pourra boire quand on sera à l'hôtel. En tout cas, pas de doute, c'est bien ta valise.
– On peut dire que t'as de drôles de... jouets.
– Qu'est-ce que je fais avec ces trucs ?
– Tu es peut-être une dresseuse de puces qui fait des spectacles le soir.
– Ça existe pas, tu dis n'importe quoi.