logo Le moteur de recherche de la télé

Dalida, discographie


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 22h45 sur France 3

capture
– Une photo...
– Vieille photo...
– De ma jeunesse.
– Que reste-t-il des billets doux ?
– Des mois d'avril, des rendez-vous ?
– Un souvenir...
capture
– QUI ME POURSUIT SANS CESSE. BONHEUR FANE, CHEVEUX AU VENT, BAISERS VOLES, REVES MOUVANTS. QUE RESTE-T-IL DE TOUT CELA ? DITES-LE-MOI. J'appelle dans le vide. Je t'appelle au milieu de ma nuit. Mes mots s'en vont, rapides. Iront-ils jusqu'à toi aujourd'hui? Allô ! Allô, tu m'entends ? Est-ce qu'il fait beau temps là-bas, sous ton ciel?
– ICI, MEME SOUS LA PLUIE, L'ODEUR ME POURSUIT D'UN PEU D'ESTEREL.
– CA NOUS FAIT DEUX UNITES.
– J'ai raccourci un peu.
– CHAQUE MOT...
– Nous est compté. Je suis dans la cabine, enfermée dans la cage de verre. Toi, je t'imagine dans un bar qui s'ouvre sur la mer.
– COMMENT VONT LAURENT, JEAN-LUC ET JOEL ?
– Dis-moi, tes amis vont-ils toujours près des îles pêcher les girelles ? Ça nous fait deux unités.
– Ça compte.
– Chaque mot
– Faire ce métier, c'est comme entrer en religion. Il faut donner beaucoup. J'ai dansé un soir de carnaval dans l'enfer de la nuit tropicale, à Rio do Brasil. A Rio de Janeiro. Hey !J'ai laissé mon coeur auprès de toi, accroché aux rues des favelas Cavaquinho, berimbau et samba, je veux suivre le bongo pas à pas. Magie noire et macumba, ensorcelle-moi. J'ai le coeur, qui bat, qui bat, bat... Oui ! Ça ressemble au sport, c'est une performance. 8 ou 10 heures parjour. Au départ, j'étais toute courbaturée, toute cassée, si je puis dire. Et, peu à peu, on prend le rythme, on prend la vitesse de croisière. Et ça va.
– Quand Dalida ne chante pas et ne danse pas, que fait-elle ?
capture