logo Le moteur de recherche de la télé

Dalida, discographie


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 22h45 sur France 3

capture
– Enfin, c'est amusant. quand je suis en vacances. Pas vrai. Pas vrai. On dit que pour des petits riens je bats mes musiciens. C'est vrai que j'aime bien les beaux garçons, mais, dans le fond, je préfère les chansons. Comme le disait la Mistinguett, je suis comme le Bon Dieu m'a faite et c'est bien comme ça.
– JE surs COMME LE BON DIEU M'A FAITE ET C'EST TRES BIEN COMME CA.
– Moi, tout ce que je veux, c'est que l'on m'aime un peu. Et je suis comblée. depuis que j'ai chanté, j'ai des amours par milliers. On dit de moi que, certains soirs, je joue Sarah Bernhardt. On dit que mon meilleur copain, c'est Teilhard de Chardin. Moi, j'aime les ritournelles intellectuelles, paroles, paroles, et le disco aussi. je suis comme le Bon Dieu m'a faite
capture
– On a rendu visite à Dalida chez elle, en plein coeur de Montmartre. Vous habitez Montmartre depuis quelques mois. Est-ce que Montmartre vous influence ?
– Un peu, oui. J'ai toujours aimé ce quartier. On a l'impression d'être à la campagne et pas à Paris. C'est calme et tranquille. Et moi qui travaille beaucoup, j'ai l'impression d'être un peu en vacances.
– Petite fille, en Egypte, chantiez-vous déjà ?
– Je chantais parce que j'avais très peur. J'avais toujours peur du noir. Quand on m'envoyait à la cave chercher quelque chose, pour me donner du courage, je chantais.
– Avez-vous toujours peur ? Je ne peux pas dormir seule sans lumière, il me faut une vielleuse. quand vous enregistrez un disque,
– Oui. La peur est toujours là.
capture