logo Le moteur de recherche de la télé

Dalida, discographie


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 22h45 sur France 3

capture
– Une soeur chantait dans les coulisses etj'ouvrais ma bouche.
– Que faisaient vos parents ?
– Maman était une femme d'intérieur et mon père était violoniste.
– Où était Dalida en 1953 ?
capture
– En 1953, j'avais 20 ans et j'étais une simple jeune fille. J'étais secrétaire, dactylo. Marco de Gastyne, le metteur en scène, m'avait entendue chanter et il m'a fait monter à Paris. Je voudrais voir des îles oubliées de la grande ville. Sans chaleur. Sans chaleur. Je cherche un coin tranquille pour mes fins de journées difficiles. Sans bonheur. Sans bonheur. Alors je descends dans une boîte à musique comme si je descendais sous les tropiques. Il faut danser reggae dans la pagaille pas gaie de nos jours sans couleurs. comme si je débarquais dans un pays de fleurs. Je danse le reggae comme si je posais le pied sur l'Equateur. Dans l'avion, j'écrivais
– J'avais choisi le nom de Dalila, car beaucoup d'Egyptiennes le portaient. Je ne pensais pas à Samson.
– Ça aurait été dur ?
– Voilà. J'étais dans l'avion etj'ai commencé à faire des autographes. Je n'avais même pas commencé, mais, dans ma tête, j'étais déjà quelqu'un. Mais je n'ai jamais eu la grosse tête. Même toute petite fille, quand je voulais ressembler à Rita Hayworth ou à Ava Gardner, les vedettes de l'époque, que je trouvais très belles, j'ai pris ça, comment dirais-je, comme une sorte de besoin d'être aimée. On dit que j'ai l'accent qui roule des chansons qui roucoulent. C'est vrai. C'est vrai. On dit que je suis italienne de naissance égyptienne. Mais j'préfère Mistinguett à Cléopâtre, Ménilmontant aux caves du Vatican. On peut bien dire ce qu'on voudra, je ne serais Dalida si j'étais pas comme ça.
– ON PEUT BIEN DIRE CE QU'ON VOUDRA, TU NE SERAIS PAS DALIDA SI T'ETAIS PAS COMME CA.
– C'est une chanson autobiographique qu'on a écrite pour moi. Je ne me prends pas au sérieux et je dis moi-même tout ce que les gens disent de moi.
– Vous savez qu'on parle de vous ?
– Je sais que je suis italienne, que je suis née au Caire. On dit que mon frère chante pour moi quand je suis absente. C'est faux.
capture