logo Le moteur de recherche de la télé

Dalida, la femme qui rêvait d'une autre scène


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 21h05 sur France 3

– Arnaud, c'était pas une beauté, c'était pas un jeune homme. Mais elle avait une telle admiration pour lui, c'était une sorte de sage, de gourou, il savait tout, elle non. Comme il avait "la connaissance", elle était persuadée que c'était un homme qui était au-dessus d'elle.
– Il paraît qu'il exerçait sur Dalida un véritable pouvoir.
– Il lui a demandé d'arrêter la chanson pour se consacrer à la spiritualité. Elle a failli accepter. Ça aurait été une catastrophe, mais elle y pensait. Arnaud était très amoureux d'elle, et elle était amoureuse d'Arnaud. ça a été un très bel épisode, mais aimait-elle l'homme, ou l'auteur des "Chemins de la sagesse" ? Il était marié, c'était compliqué. Il a correspondu dans la vie de Dalida à cette période précise de quête spirituelle. Quand elle a retrouvé son souffle, elle est sortie de cette histoire.
– Retrouver son souffle. Dalida en faisait le voeu, mais la vie ne l'exauçait pas. En 1970, Lucien Morisse se suicide à son tour Tombant à genoux devant sa dépouille, elle s'écrie : "Je n'aurais jamais dû te quitter, pardonne-moi." Elle le veillera pendant 3 jours et 3 nuits. Avec le temps, va, tout s'en va. On oublie le visage et l'on oublie la voix. Léo Ferré et cette chanson "Avec le temps", elle m'avait touchée, je suis allée le lui dire, il m'a proposé de la chanter. J'ai dit "Je ne sais pas si je pourrai". Il m'a dit "Mais si". Avec le temps. On lui a demandé ce qu'il pensait de Dalida chantant "Avec le temps". Il a dit que... J'étais une grande interprète de la chanson française. Au détour d'un regard. entre les mots et sous le fard.
– Tout ce qu'elle a vécu, elle va le mettre au service de son art. De là va naître la 2e Dalida, la Dalida des grands auteurs. Et l'on se sent blanchi comme un cheval fourbu. Et l'on se sent glacé dans un lit de hasard. Et l'on se sent tout seul peut-être, mais peinard. Et l'on se sent floué par les années perdues. Alors, vraiment. On n'aime plus.
– Après Tenco, après 67, elle se met à chanter des chansons super fortes, elle cherche plus à être à la mode, mais à être proche d'elle.