logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– On roulait avec un 39, parfois 25. C'était à l'arraché. En revanche, pour les contre-la-montre, on mettait moins de braquets qu'ils n'en mettent aujourd'hui.
– Marion Rousse : Maintenant, ils sont pratiquement tous On parlait tout à l'heure de R.Bardet. T.Adam a eu la bonne idée d'aller voir l'équipe AG2R La Mondiale.
– Thierry Adam : Je salue V.Lavenu. Vous avez une explication sur la jambe de R.Bardet?
– Il a v.Lavenu: Il a sauté à la régulière. Le rythme était très soutenu. Il a décroché. Le moral en a pris un petit coup. Il a perdu énormément de secondes dans les 500 derniers mètres. pour le rassurer et le remobiliser. Ce matin, c'était au beau fixe. Perdre une minute, c'est une minute. La victoire du Tour semble s'éloigner. Au général, il y a encore des belles choses à faire.
– Thierry Adam : Vous n'allez pas changer de stratégie? Vous pensez toujours au podium et à la victoire du Tour?
capture
– Vincent Lavenu : Les 2 ne sont pas incompatibles. On peut rester concentré sur le classement général et avoir des ouvertures sur les étapes. Cette journée de montagne... On ne va pas tout remettre en cause pour une minute perdue. Ce n'est pas à la 1re bataille qu'on va rendre les armes.
– Thierry Adam : Il fait chaud. Il a mis des chaussures à trous?
– Vincent Lavenu : J'ai l'impression qu'il avait mal aux pieds.
– Thierry Adam : Sur cette étape, vous avez un maillot un peu différent.
– Vincent Lavenu : C'est la journée spéciale avec un maillot spécifique "Vivons vélo" qui défend une oeuvre caritative par rapport à l'Institut Pasteur. Tous les kilomètres parcourus par nos coureurs dans le peloton seront transformés. Un euro par kilomètre multiplié par les 8 coureurs et reversé
– Thierry Adam : Merci. Bon après-midi.
– Ljalabert: C'est peut-être pour ça qu'on a vu R.Bardet faire des zigzags. C'était pour ramasser davantage de fonds. Ce n'est pas facile, quand on perd une minute. On comprend que le Tour de France s'envole. Il essaie d'avoir le moral.
– Franck Ferrand : Vous avez vu l'église du village? C'est normal. Il n'y en a pas.
– Nicolas Geay : Merci!
– Franck Ferrand : C'est l'un des rares villages de France sans église.
capture