logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Je ne serais pas surpris que l'écart remonte à nouveau un petit peu. C'est vraiment un beau parcours, Je m'attendais à une étape de plat du début à la fin. C'est un peu vallonné. Il doit y avoir pas mal de dénivelé. Les 2 hommes de tête essaient de briser la monotonie. On les voit échanger quelques mots, rigoler. Ils parlent plus longuement que d'habitude avec leur directeur sportif. Il n'y a pas le feu. Ils attendent le final pour mettre les gaz.
– Nicolas Geay : A la T.Voeckler.
– Thomas Voeckler : Je ne sais pas... C'est la stratégie à adopter. Dans cette configuration, quand le peloton se rapproche, il faut attendre, mais pas trop non plus. En général, en dessous de la minute, il faut commencer à s'inquiéter. La clé, c'est de ne pas accélérer progressivement. Il faut essayer d'endormir le peloton, le laisser revenir à 40 ou 45 secondes. Il faut laisser penser au peloton qu'on est à fond. Puis il faut accélérer. Ça peut permettre de gratter une quinzaine de secondes.
– Nicolas Geay : Vous aviez souvent appliqué ces recettes, Thomas, lors de vos échappées sur le Tour. Vous étiez souvent... Je me souviens d'une échappée avec A.Delaplace. C'était sur le Tour ou sur le Paris-Nice?
capture
– Thomas Voeckler : Sur le Paris-Nice. Mais ce n'est pas utile de rouler toute la journée à bloc. Il faut savoir si la collaboration va être totale. A 2, c'est mieux, car on peut se parler franchement. Il faut savoir quelle durée on peut tenir. Ça ne sert à rien d'accélérer à 40 km de l'arrivée si on sait qu'on va buter. Selon les filières énergétiques, un coureur ne peut pas tenir la durée. 20 km à 2, c'est envisageable, C'est à peu près le moment où il faut dégainer.
– Nicolas Geay : Un contre-la-montre Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais S.Rossetto et Y.Offredo avaient remporté ensemble un contre-la-montre en 2005. Ils étaient à 3, avec Dimitri Champion. des chronos ensemble.
– Ljalabert: Ils ont remporté le Trio Normand. Dimitri Champion était un très bon rouleur. Un garçon très sympa. Encouragements. Ils se connaissent bien.
– Franck Ferrand : L'hélicoptère est près des vaches.
– Ljalabert: Je croyais qu'elles partaient en randonnée...
– Franck Ferrand : Elles randonnent pas
– Nicolas Geay : Avant de faire la bascule, on va aller voir T.Adam dans la côte pourvoir comment ça se P3559 pour R.Bardet, pour T.van Garderen et N.Roche, qui ont chuté.
– Thierry Adam : Certains sont revenus car après le ravitaillement, ils se sont arrêtés sur le bas-côté. Ils ont pris le temps de vider leur musette, de faire la pause pipi. Mais ce n'est jamais facile de revenir sur le peloton. Ça va bien pour ceux qui sont tombés.
capture