logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– C'est agréable. Les manches courtes sont de sortie. On a droit au balai pour venir à hauteur des directeurs sportifs. Le vent, on ne le sent pas trop. On traverse des forêts. Il y a des protections à droite et à gauche de la route. Dès que c'est un peu découvert, il y a un vent de 3/4 face, voire de face, assez fort. Mais là, on ne le sent pas trop.
– Nicolas Geay : Merci.
capture
– Marion Rousse : Un pique-nique? Le terrain est sympa. C'est un beau parcours pour faire une petite balade. Je voulais compléter le chapitre sur les sacs de pluie dont disposent les coureurs dans les voitures Il y a donc un cuissard et un maillot de rechange dans chaque voiture. Il y a quelques années, J.-C.Péraud était tombé et avait C'était vers Rodez. Heureusement, la caméra avait eu la décence Dans ces cas-là, on change de tenue pour que les parties intimes soient protégées. En cas de chute, le casque peut exploser. Tout de suite, il faut que le coureur ait un autre casque.
– Marion Rousse : T.van Garderen porte une combinaison, aujourd'hui.
– Nicolas Geay : J.-C.Péraud avait été 2e du Tour en 2014. Cette chute à Rodez, je m'en souviens. Il était râpé de partout. au niveau des températures, peut-être de ces 10 dernières années. Il faisait au moins 40 degrés. Il a désormais pris sa retraite. Il est désormais en charge des contrôles sur d'éventuelles assistances mécaniques dans le vélo.
– Franck Ferrand : On a vu des vaches porter le maillot jaune Ce sont des montbéliardes, la vache principale de la région.
C'est une bonne bête bien solide, une bonne marcheuse. Elle fournit à la fois de la viande et du lait en abondance. On en fait notamment du comté, du reblochon, du morbier... C'est une vache qui est arrivée avec des protestants venus de Suisse au XVIIIe siècle. Elle s'est très bien implantée dans la région. Les 2 échappés vont trouver le temps un peu long. Quand on est dans le peloton, on a quand même le loisir On discute avec les garçons qu'on a l'habitude de voir en course. C'est le moment de parler de sujets mêmes décalés de la course. où l'on peut papoter.
capture