logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Il faut garder des forces pour résister dans le final. Le vent est défavorable et les pénalise. Ça usera leur capital force au fil des kilomètres. Le peloton réduit l'écart en fonction de l'allure des hommes de tête.
– Nicolas Geay : T.Voeckler est avec S.De Neef.
– Thomas Voeckler : Il est toujours derrière l'échappée. Y.Offredo est encore à l'avant. Ce n'est pas risqué que ce soit toujours lui à l'avant?
– Steven De Neef : On a parlé avec lui. C'est lui qui le veut. Il voulait absolument être dans l'échappée.
capture
– Thomas Voeckler : Ils sont à égalité, Mais S.Rossetto a eu le prix de la combativité le 1erjour. J'ai une question pour G.Martin. Il a terminé à une minute de G.Thomas hier. Il a fait une bonne montée. On aurait peut-être pu espérer qu'il limite un peu plus la casse. Il pense encore au classement
– Steven De Neef : Oui. Il est confiant de faire encore des belles choses dans ce Tour. On va faire attention car la dernière semaine Les 2 dernières années, la dernière semaine, il a eu un peu de mal à tenir sa condition.
– Thomas Voeckler : Merci.
– Nicolas Geay : N.Roche a chuté au sein du peloton. On retrouve tout de suite T.Adam
– Thierry Adam : Il avait le vélo en face de moi. Je me suis dit que quelque chose n'allait pas. Il a eu droit à un soleil, N.Roche. Plus de peur que de mal. Il n'a pas l'air d'être trop râpé. Il faut toujours attendre un peu pour réagir sur une chute. Le bitume était assez lisse. C'était une râpe à gruyère. Cette fois, ça l'était un peu Pas trop de soucis, je pense, pour N.Roche. A.Vuillermoz est en train N.Roche est en train de revenir. Un peu le coude droit... Rien de bien grave pour le coureur irlandais.
– Nicolas Geay : Heureusement qu'il avait des gants. Il est tombé pile sur les mains.
– Ljalabert: C'est préférable d'avoir des gants, en course, tout au moins. Le réflexe immédiat quand on tombe, sans avoir le temps d'y penser, c'est de mettre les mains devant. Il se serait râpé l'arrière des mains. Ensuite, c'est très problématique pour tenir le guidon.
– Nicolas Geay : Un scénario limpide sur les routes du Tour. 2 hommes à l'avant, S.Rossetto et Y.Offredo.
capture