logo Le moteur de recherche de la télé

Plus belle la vie


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 5h35 sur France 3

– Je me suis un peu emballée. Une fois de plus, comme d'hab'.
– J'ai ta réponse.
– On arrête. Avant que je nous envoie en prison, tous les trois.
– C'est mieux.
– Abdel. Lui aussi, il sera soulagé. Oui, Abdel ? *-Faudrait qu'on se parle *de votre projet bancaire. J'en ai parlé *à mon père, on serait intéressés.
– Sérieux ? *-On va pas en parler au téléphone. *Rendez-vous dans une heure, devant l'ancienne savonnerie. *Salut.
– J'y crois pas_
– C'est bizarre. Pourquoi ils feraient ça ?
– Les Fedala avec nous, ça change la donne.
– C'est louche. Ils feraient ça pour nos beaux yeux ?
– Je crois que... Abdel veut protéger Alison. Il est amoureux d'elle.
– Son père, quel rapport?
– Abdel le dira.
– Je vais y aller seul.
– Pourquoi ?
– Pour déminer le truc. Les Fedala, c'est pas des Bisounours. Ils voient leurs intérêts. Ils peuvent vouloir se refaire, avec ce casse.
– Nous, on veut que ce dont on a besoin, pas plus.
– Justement. Il ne faudrait pas qu'on se fasse manipuler par eux. Tu me raconteras tout. J'Y vais.
– C'est quoi, le tarif? C'est une fête par soir ?
– Oh non.
– Franchement, tu vois, c'est une question de rythme. Une fois que tu l'as, ça roule.
– Quelqu'un aurait des habits à me prêter ?
– A poil, c'est mieux !
– Vous êtes marrantes ! Mes habits puaient le vin. J'ai lancé une machine.
– Sinon, un peignoir, une serviette, un slip ?
– Ça va, on est tous pareils.
– Sinon, pour les fringues, t'as rien ?
– J'ai un survêt. Il est assez grand pour toi.
– CooL
– Tente le naturisme au taf ?
– En même temps, vu comment t'es à l'aise, ça passera.
– C'est pas le trip de ma boîte. Je connais une plage discrète...
– Ça vous dirait?
– De quoi ?
– Oui. Nous baigner à poil?
– Ecoute, pourquoi pas ? Oui.
– Yes ! Sérieux ?
– Mon avis, on s'en fout?
– Toi, ton avis, si j'ose dire, on s'en bat un peu les noix.
– Merci.
– Luna ne vient pas ?
– Je voulais qu'on discute un peu tous les deux.
– De vos motivations.
– C'est pas pour l'argent.
– Pour Alison ?
– Oui. Je veux pas qu'elle aille en prison. Je veux assurer ses arrières.
– Votre père ?
– S'il est avec nous, tout ira bien.