logo Le moteur de recherche de la télé

La nuit, tous les chats sont gris

Candice Renoir


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 22h00 sur France 2

capture
– Maxim... ilien. Maximilien. Vous pouvez m'appeler Max.
– D'accord. Alors ? Pourquoi "Pourquoi pas"? "Pourquoi pas ?" ? C'est drôle !
– Qu'est-ce que je peux vous servir ?
– Un verre de vin rouge corsé.
– Oui, euh... La même chose.
– J'ai pas trop de temps à perdre. Si ça matche entre nous, c'est formidable, si ça matche pas, ce sera quand même un moment agréable.
– Dites-moi la vérité. Vous êtes sous couverture ?
– Putain, j'en étais sûr. Alléluia ! Je vous ai reconnu dans le journal. Les femmes flics, c'est mon trip. ma patronne me dit qu'une lingerie de qualité est plus fiable qu'un homme. Parce qu'on se promène librement tout en restant maintenue là où il le faut. Du coup, j'ai mis toute mon énergie à ouvrir ma 1re boutique, mais ma vie privée est passée à l'as. Et vous ?
– Moi ? Moi, c'est moins sexy. Je suis prof d'allemand.
– Schoen !
– Ah, vous parlez allemand ! J'ai vécu un peu en Bavière et puis je suis rentré très vite en France. J'ai vécu à Gignac, ensuite. Puis je me suis installé à Sète pour me rapprocher de la mer. Mais je suis pas sûr d'aimer.
capture
– C'est étrange, ces rencontres par application. Je viens de m'inscrire, c'est mon 1er rendez-vous.
– Moi aussi.
– Ça me soulage. Moi non plus, je comprends pas les codes. Ah... Bon, ben... Buvons à une rencontre entre débutants, alors.
– Pardon, je suis désolé.
– Merde. Non, surtout pas de sel.
– Mais c'est bon, le sel.
– Non, c'est une catastrophe, ça fixe la tache. Merde !
– Pardon.
– Je suis désolé. Il soupire.
– Alors, tu arrêtes des dealers avec ton gros "gun" ? Hmm ? Tu manipules la matraque avec tes mains ? Tu palpes les suspects ?
– Calmez-vous ou je vous emmène au poste.
– Oui, passe-moi les menottes.
– Un problème ?
– Sors-le.
– Vous pouvez sortir ?
– Vous êtes son collègue ?
– Quelle femme ! Y aurait moyen qu'on se revoie, tous les trois ?
– Tu te lèves, tu dégages ou tu passes la nuit en cellule.
– OK, ça va...
– C'est pas possible ! Faites pas cette tête, c'est rien.
– Vous me donneriez une 2de chance ? La prochaine fois, vous n'aurez qu'à mettre une robe noire.
– Hmm... Prenez votre téléphone.
capture