logo Le moteur de recherche de la télé

La curiosité est un vilain défaut

Candice Renoir


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 21h10 sur France 2

capture
– Ferme derrière toi.
– OK, je vous fais le topo. On a un journaliste intègre depuis 30 ans. Du jour au lendemain, il vend son lanceur d'alerte, détruit une famille et ruine ses idéaux. Tout ça à partir de textos lancés d'un prépayé dont il ne s'est jamais servi.
– Et donc ?
– En plus de vouloir tuer Astier, on a voulu ruiner sa réputation. C'est une vengeance calculée, froide. De qui? Son ex-collègue ?
– Ça va trop loin. Victoire est ambitieuse, c'est tout.
– Ecoute-la.
– Elle adorait Astier.
– C'est elle qui l'a dit et qui nous donnait les infos sur Astier. Elle a parlé des coups dans le dos avant que j'aie reçu le rapport du légiste.
– Elle vous en a parlé ?
– Oui.
– Il y a un problème.
– Quoi ?
capture
– Le soir du meurtre, Victoire était avec moi.
– Oui, enfin... On était chez elle, jusqu'au matin.
– Hou!
– Ça lui fait un alibi. En fait, je me souviens de rien.
– C'est le lendemain, que t'étais malade comme un chien !
– T'avais bu ?
– C'est pas 2 verres d'alcool qui rendent amnésique.
– Donc, Victoire Filippi se serait fabriqué un alibi en droguant un flic !
– J'ai le bulbe. Si t'as été drogué, je le verrai dans ton cheveu. La datation, c'est à 7 jours près.
– Qu'est-ce qu'elle m'a filé ?
– Il y a des chances qu'on trouve du GHB.
– Où elle aurait trouvé ça ?
– Elle a pu s'inscrire sur un site web, déclarer avoir une voiture et recevoir du gamma-butyrolactone. C'est un truc pour nettoyer les jantes des bagnoles. C'est comme du GHB. Tu mets ça dans un soft et tu pars pour la nuit.
– On vous apprend des trucs, à la fac !
– L'auto-expérimentation est structurante.
– Excusez-moi, il faut que je prenne l'air.
– Cette théorie est complètement dingue.
– Avant de nous refourguer Filippi, la com a vérifié ses antécédents ?
– J'en sais rien. Votre dossier Filippi est vide. Des présomptions ne suffisent pas. Estelle Sargueil, on en est où ?
– Elle est innocentée. Elle était dans une station-service au moment du crime.
– Donc, on n'a que cette piste.
– Elle est sérieuse, croyez-moi ! Sylvie soupire.
– Dis, j'arrête pas de me dire qu'on s'est déjà vues.
– Je crois pas, non.
capture