logo Le moteur de recherche de la télé

Vélo club


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 17h20 sur France 2

capture
–  Oui mais tout va bien, je garde le sourire. On est bien ici!
– M. Rousse : Toi qui découvre ton premier Tour de France, tu vois vraiment qu'il y a une différence avec les autres courses?
– Oui, surtout les premiers jours, où tout le monde a encore toute ça frotte beaucoup. Il y a un petit cran physique en plus, mais j'essaye de m'adapter et même si hier il m'a manqué pas mal pourjouer, j'espère pouvoirjouer dans les prochaines étapes.
capture
– N. Geay : Ily a 3 ans, vous aviez mis un petit coup de folie dans le Tour de France, il tombait des cordes, Froome était tombé, et vous aviez permis à Romain Bardet d'aller remporter cette étape et d'être 2e du Tour de France. Est-ce qu'il ne faudrait pas ce petit grain folie à nouveau? amener un peu plus tard Romain?
– Bien sûr mais tout ça, ça se fait au feeling, à la sensation. Il faut saisir le moment opportun. Il y aura forcément un cadre avec de belles ascensions qui vont nous convenir et si on peut mettre ce petit coup de folie, pour moi ça reste l'une des plus belles journées en tant que sportif, j'ai hâte évidemment de remettre cette folie dans le Tour et de permettre à Romain de retrouver un classement général à la hauteur.
– L. Luyat : Il vise toujours le classement général, il n'est pas Mais l'approche va être un peu différente maintenant. Il va devoir passer à l'attaque. Je pense que c'est bon pour le cyclisme français aussi.
– Mon corps est là mais plus mon esprit...
– L. Luyat : Une sacrée étape, plus de 6 heures...
– Oui, à la télé ça peut paraître long, mais sur le vélo, il faut les faire, les kilomètres! C'est long aussi! Alors je n'imagine pas devant, parce que nous on a les copains, on peut tourner dans le peloton et parler à plusieurs copains, mais à deux devant, ça peut être long.
capture