logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 15h00 sur France 2

capture
– Il est là pour gagner un 2e Tour?
– Nicolas Portal : Oui, mais on a aussi E.Bernal. On a 2 coureurs. Les 2 sont en top forme.
– Thierry Adam : N.Quintana est venu à la hauteur de votre voiture. C'est parti dans tous les sens. On sait qu'il est sur le marché. Vous avez tué la rumeur tout de suite?
capture
– Nicolas Portal : Notre voiture? Non. Ça devait être la voiture numéro 2. On sait qu'il est assez pote avec M.Tosatto.
– Thierry Adam : C.Froome a chuté sur le Dauphiné. Des nouvelles?
– Nicolas Portal : Il va bien.
Je l'ai eu par texto hier matin juste avant l'étape. Ça l'a démangé de nous contacter. Ça doit être assez compliqué pour lui. J'ai vu quelques images. Apparemment, il fait un peu de piscine. Il bouge un peu les bras et compagnie. C'est motivant. Il faut qu'il prenne son temps.
– Thierry Adam : Quels sont vos principaux adversaires? Il y a un îlot directionnel. C'est embêtant. On va essayer d'éviter de faire une T.van Garderen. Merci, Nicolas.
– Ljalabert: Oui, merci. Ça confirme ce qu'on avait pu entendre Il y a une pression énorme sur les épaules d'E.Bernal. Il est particulièrement brillant cette année: victoire sur le Paris-Nice et sur le Tour de Suisse. On se dit qu'E.Bernal peut peut-être le faire. En Colombie, il y a une énorme effervescence autour de ce jeune coureur qui pourrait en déstabiliser plus d'un. Fort heureusement, il est bien entouré. Fort heureusement, devant, G.Thomas. Ça lui permet de botter en touche. E.Bernal est là en coéquipier de luxe. On a senti dans les propos de N.Portal beaucoup de sérénité et d'assurance. Il y avait peut-être quelques questions avant que le Tour ne démarre. Ça y est, on a les réponses. Les garçons vont être performants en montagne. Je n'ai pas de doute. Par contre, ils sont moins dominateurs que les fois précédentes. A La Planche des Belles Filles, la fois dernière, la Sky avait fait sauter le peloton. Hier, ça n'a pas été tout à fait la même chose. Le Tour de France est plus ouvert. Il va y avoir des moments de course intéressants. Là, on se dirige vers quelque chose qui doit être intéressant...
– Franck Ferrand : C'est même le moins que l'on puisse dire.
capture