logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 15h00 sur France 2

capture
–  Ljalabert: Mais on s'en fiche. Il va se faire tirer les oreilles. Il a eu du bol.
– Thomas Voeckler : C'est un manque de respect, presque, pour ses coéquipiers. On les met à contribution pour rien. Les échappés ont failli se faire prendre.
Ils avaient à peine 10 secondes d'avance. Le peloton a ralenti. Je suis content pour les hommes de tête. Ça aurait été dommage qu'ils se fassent rattraper si loin de l'arrivée. Ils ont mérité de croquer encore un peu de télé. Il y a le prix de la combativité à décerner, aussi.
capture
– Nicolas Geay : T.Martin avec M.Burghardt, le grand coureur allemand, coéquipier de P.Sagan. On voit aussi des coéquipiers d'Astana, pour protéger leur leader, J.Fuglsang. A chaque fois, il y a des trains pour protéger les leaders et d'autres trains pour emmener les sprinteurs. Il y a des grappes de coureurs de chaque équipe qui viennent à l'avant.
– Ljalabert: On a changé de braquet.
Les hommes de tête ont changé le souffle du peloton pour venir jusque sur leurs talons. Ils ont donc accéléré à nouveau. Cette fois-ci, ils sont partis pour ne plus se relever. Ils vont donner le maximum, ce qu'il leur reste de forces pour terminer cette étape. Le peloton a parfaitement pris la mesure des 2 hommes. Ils ont pu jauger leur état de fraîcheur. Ça paraît compliqué. A l'arrière, B.Cosnefroy vient de crever. Thierry?
– Thierry Adam : Oui. C'est la 2e fois de la journée, mine de rien. Là, il a même changé de vélo. Il est reparti avec un vélo sans cadre. Heureusement, le peloton n'est pas à vive allure. Sur une longue ligne droite, ça roulait sérieux. Je me disais que N.Quintana était mal. LJalabert a eu raison d'être sans concession. On est sur une très longue ligne droite. Beaucoup de monde de chaque côté. Le vent est un peu moins fort. Les pare-brises luisent. Le soleil tape dessus. On sait exactement où sont les 2 hommes de tête.
– Nicolas Geay : Cette infographie est intéressante. M.Matthews est très bien placé. P.Sagan aussi. On a vu le champion du monde. Dans le peloton, on est prêt.
capture