logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 15h00 sur France 2

capture
– Ils sont loin de s'effondrer. Ça roule fort, devant, même s'il n'y a quasiment aucune chance de résister au peloton. Ils sont loin de s'avouer vaincus.
– Thomas Voeckler : Ce sont des garçons déterminés. Mais je n'irai pas jusqu'à dire que ça roule fort. Ce n'est pas encore le cas. On est trop loin de l'arrivée pour qu'ils se livrent entièrement. C'est vrai que le rythme est un peu plus soutenu qu'il y a une vingtaine de kilomètres. Le coup de pédale est plus franc. Mais ils n'ont pas encore embrayé vraiment. C'est parfois difficile lorsqu'on a fait une journée cool, d'accélérer d'un seul coup.
On n'est pas forcément préparé. Quand ça a roulé toute la journée, parfois, c'est plus facile. Ce n'est pas évident de finir fort quand on a fait une journée pendant laquelle on s'est un peu endormi. On néglige peut-être un peu le sprint pour le maillot vert qui va approcher. S'il y a un mouvement de course à l'arrière, si ça accélère pour ce sprint et que le peloton se rapproche à moins d'une minute, je suis convaincu qu'un ou deux coureurs tenteront leur chance pour essayer de revenir sur le binôme. Je ne sais pas si c'est parce que j'en ai envie que ça se produira, mais j'aimerais que ça se passe comme ça.
capture
– Ljalabert: Il reste 16 km jusqu'au sprint. Derrière les 2 hommes de tête, il y aura encore 13 coureurs qui marqueront des points. Il y a une belle collection de voitures.
– Franck Ferrand : Elle est modeste mais joliment présentée.
– Ljalabert: Ce sprint doit Les sprinteurs n'aiment pas trop se coller 2 efforts d'affilée assez violents. Là, à 33 km de l'arrivée, ils vont quand même être obligés d'y aller. P.Sagan a 46 points d'avance sur le classement du maillot vert mais il faut qu'il se méfie. M.Matthews est 2e. E.Viviani n'a pas encore renoncé. Il y a une dimension psychologique dans le sprint. Ils vont devoir se mêler à ce sprint en tête de peloton. On ne reconnaît presque pas W.van Aert. Il a quitté son maillot blanc.
– Thierry Adam : J'arrive auprès de W.van Aert. Je ne me "Bresse" pas trop... Il est en train de changer de roue arrière.
capture