logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 15h00 sur France 2

capture
– Il l'a découverte il y a 2 ans. Maintenant, il adore cette course. On le voit aux avant-postes pour notre plus grand plaisir. Merci, Y.Offredo.
– Ljalabert: Au début, il appréciait les classiques flandriennes. Il ne se voyait pas sur le Tour. Il ne voyait pas l'intérêt de finir complètement cramé. Il ne voulait pas entendre parler du Tour. Il a découvert cette course il y a quelques années. Ça lui a donné le goût de cette épreuve. Maintenant, il est souvent à l'attaque sur le Tour. Il fait parler de lui.
– Nicolas Geay : On a parlé de Milan-San Remo. Ça fait plus de 300 km. Faire autant de bornes devant, ça ne lui fait pas peur. Il fait des entraînements C'est un garçon qui n'a pas de pointe de vitesse. C'est ce qui fait qu'il n'a pas gagné énormément de courses. C'est un dur au mal.
– Ljalabert: Quand il a tiré son épingle du jeu sur des courses difficiles, c'est quand elles ont été rondement menées. C'était parti de loin. C'était des courses d'usure. Au moment de conclure, comme à beaucoup de coureurs, il manque de pointe de vitesse.
capture
– Franck Ferrand : Les coureurs sont au milieu des arbres. Il y a beaucoup de feuillus. Cette vallée du Doubs est riche Il y a la 2e plus vaste forêt de feuillus en France, après celle d'Orléans. Nous avons quitté le Jura. Nous sommes en Saône-et-Loire. Préfecture: Mâcon. Il y a 4 sous-préfectures.
– Nicolas Geay : J'allais oser vous demander si c'était beaucoup de B.Feillu ou de R.Feillu... Je vais sortir de cette blague de mauvais goût...
– Marion Rousse : D'ailleurs, aucun des 2 frères n'est sur le Tour.
– Nicolas Geay : C'est la 1re fois depuis de nombreuses années.
– Ljalabert: Pour être complet, Y.Offredo a gagné une étape du Tour de Picardie.
– Marion Rousse : Oui, je m'en souviens.
– Ljalabert: Il n'a gagné qu'une course. Ça a dû lui faire énormément plaisir.
– Marion Rousse : Il était échappé.
capture