logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 13h50 sur France 2

capture
– Félix Bollaert : Pourquoi vous vous êtes arrêtée sur cette annonce?
– Sabrina: A l'époque, elle était en bien meilleur état que maintenant. Au 1er regard, j'ai senti une certaine affinité.
– Félix Bollaert : Vous vous êtes habillée comment?
– Sabrina: J'ai vachement réfléchi.
– Félix Bollaert : Ça ne m'étonne pas.
capture
– Maria: Il est descendu de sa voiture, je l'ai vu, j'ai dit "waouh". Je l'ai trouvé magnifique. En partant, il dit "au revoir" et je réponds "à bientôt".
– Félix Bollaert : Pour vous, c'était sûr, vous alliez le revoir.
– Stéphanie: Je cherchais une maison avec 3 chambres et un petit terrain. Il m'a dit: "Vous pouvez venir la voir."
– Félix Bollaert : Coup de coeur pour la maison.
– Stéphanie: Carrément, mais pas pour lui.
– Stéphane: Je ne m'attendais pas à voir une femme aussi belle venir chez moi.
– Félix Bollaert : C'est joli.
– Stéphane: On se dit que c'est une fois dans une vie.
– Sabrina: C'est notre faire-part de mariage avec la photo de la voiture d'un côté.
– Félix Bollaert : "Jeune couple sympa et leurs 2 enfants proposent place pour mariage un brin décalé." S'ils avaient su... Tout est parti d'une annonce.
– Félix Bollaert : Bonjour à tous. "A vendre, jolie commode Louis XVI, très bon état, prix à débattre." "Donne chaton contre bons soins." "A louer studio tout confort en centre-ville"...
Nos invités avaient tous un meuble, une voiture ou une maison à vendre. Ils sont passés par une petite annonce en pensant faire une belle affaire. C'était sans compter sur le destin. En fait, l'amour les attendait. Les coups de foudre entre acheteurs et vendeurs arrivent beaucoup plus souvent qu'on ne pourrait le croire. Après nos témoignages du jour, vous ne consulterez plus jamais les petites annonces de la même manière. Bienvenue. Bonjour à toutes les 3. Je suis ravie de vous recevoir, Sabrina, Stéphanie, Maria. Merci d'avoir accepté notre invitation pour nous parler de ces belles histoires d'amour. Vous n'avez pas le trac? Je VOUS sens nerveuse.
– Sabrina: Non, ça va.
capture